Algérie

A l'arrêt depuis le 22 juin : La raffinerie de Skikda reprend du service

La mise à l'arrêt total de la raffinerie de Skikda, depuis le 22 juin écoulé, conformément au programme de rénovation arrêté, en vue de permettre la réalisation de travaux de rénovation de la centrale thermoélectrique (CTE), a pris fin dans la journée de dimanche dernier.
Au total, il a fallu 23 longues journées d'arrêt pour voir enfin les équipes de la firme Samsung, appuyées par ceux de la raffinerie, achever les travaux de réparation, menés en non-stop et ponctués par une série d'incendies, maîtrisés fort heureusement, dans un court laps de temps, par les moyens de lutte du complexe. Cette réalisation s'est accompagnée par le redémarrage de certaines unités de production non concernées, pour le moment, par la rénovation.
Ainsi, les unités fonctionnelles sont celles du gaz plant, topping (gasoil lourd et léger et naphtes) et reforming II (essence sans plomb). La reprise a permis d'éloigner le spectre de possibles pénuries, d'autant que les stocks disponibles ainsi que les importations effectuées avaient couvert le marché normalement tout au long de la période d'arrêt technique. Du coup, la torche illuminant habituellement le ciel de Ben M'hidi et ses environs qui s'est éteinte à l'occasion de la mise à l'arrêt, a repris de plus belle crachant d'épaisses fumées noirâtres qui se répandent dans le ciel, au grand dam des citoyens qui y voient la plus grande source de pollution mais qui devrait s'estomper à l'issue des travaux de rénovation en cours et c'est tant mieux.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)