Algérie - Mustapha Kechkoul



Mustapha Kechkoul ALGERIE

Vues : 239
Cette rubrique est entièrement consacrée à Mustapha Kechkoul Si vous possédez des informations ou des commentaires sur ce sujet, n'hésitez pas à les partager avec les autres internautes. Cet espace d'information est ouvert à la libre expression, mais dans le sens positif du terme. Nous vous remercions pour votre participation.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 257860
Posté par : othmane kamel torki
Ville : ALGER
Pays : Algérie
Date : 16/05/2015
Message : Le regrette Cheikh El Hadj Moustapha Kechkoul (1913-1991)Entant un musicien, compositeur, interprète, auteur dramatique, pédagogue, et consultant d’art. un personnage emblimatique est très dynamique dans le mouvement sociétaire des années 1930 , essentiellement dans le genre andalou, il a fait partie de la société El-Djazaïria dont il a été l’un des fondateurs, le 27 janvier 1930. Il dut quitter cette société pour en créer une autre, en 1934, sous le nom d’El-Hayet;avait aussi une passion pour l’art des planches. Il a écrit une quizaine de pièces pour la Radio et la Télévision, consignés à la Sacem au milieu des années cinquante du siècle dernier, dont ‘’Dawlète Ennissa’’ et ‘’Ya Djnoune’’, dans lesquelles jouaient Habib Rédha, Sissani, Tayeb Abou El Hassan, Touri, Latifa, Keltoum et Abderrahmane Azziz pour ne citer que ceux-là. Il était derrière l’éclosion de plusieurs talents dont Fadila Dziria,Sawal,Anissa,Latfa,Noura, Amar Ezzahi,Chaou AEK ,Guessoum , lili Boniche etc. Il est considéré comme le fondateur de la phonothèque de la radio, au sein de laquelle il a exercé depuis le mois de février 1943jusqu’à sa retraite en 1975. Il décède le 9 septembre 1991 à Alger. Que nous apprenons par ses paires qu’il était une encyclopédie dans le domaine de l’art et la culture, avec d'autres aptitude en spiral, ont reconnais ses valeurs hors de nos frontières dans le mielleux culturelles et artistique. Source d'information M.Tchoubane



Numéro commentaire : 239557
Posté par : KECHKOUL MUSTAPHA
Profession : retraité de la radio R.T.A
Ville : ALGER
Pays : Algérie
Date : 04/02/2015
Message : Le Regrette EL Hadj Mustapha Kechkoul il fut l' une des veille figure sur l’alignement des grands maitres par excellence…L’une des raisons pour laquelle les pionniers ne doit jamais restent dans l’ombre. N’est –ce pas que rendre hommage à cette grande stadure didactique de la musique andalou du classique Algérien n’est que juste reconnaissance à un arpenteur d'art, Une artiste accompli qui sut s’effacer pour mettre en avant d’autres au profil artistique avéré. ( il est né 09 juillet 1913 est il s'est éteint le 09 sept 1991)