Algérie - Chihani Bachir



Chihani Bachir ALGERIE

Vues : 727


Cette rubrique est entièrement consacrée à Chihani Bachir Si vous possédez des informations ou des commentaires sur ce sujet, n'hésitez pas à les partager avec les autres internautes. Cet espace d'information est ouvert à la libre expression, mais dans le sens positif du terme. Nous vous remercions pour votre participation.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 391145
Posté par : Hichem
Profession : Photojournaliste
Ville : Tlemcen
Pays : Algérie
Date : 30/11/2018
Message : Bonjour Mr Derradji, votre témognage et vos photos m'interessent ... surtout pour enrichir ce site, pourquoi vous ne le faites pas svp? Merci



Numéro commentaire : 388012
Posté par : BENHALILOU DERRADJI
Ville : AUBENAS
Pays : France
Date : 16/10/2018
Message : Bonjour parler sans savoir resteras un des mal du siècle CHIHANI BACHIR est mon oncle le frére de ma mére son histoire,sa vie ses photo inconnu du public dons je suis en possession alors je peut comprendre que les versions diverge mais seul compte ses actes et sa phrase avant sa mort dit a ma grand mére ,pour lui l'Algérie passais avant sa vie



Numéro commentaire : 32082
Posté par : Boulberdaa habib
Profession : Enseignant
Ville : El khroub
Pays : Algérie
Date : 11/05/2012
Message : Chihani Bachir etait surnommé par les colonisateurs "Le rebel au beau visage" parceque c'est vrai cet homme etait tres beau ,et il etait bachelier, chose exceptionnelle à l'époque pour un pauvre arabe



Numéro commentaire : 31769
Posté par : sami moussaoui
Profession : sans
Ville : jijel.
Pays : Algérie
Date : 06/05/2012
Message : personne na rien a temoigner,l'algerie est devenus un pays de voleurs,les vrais qui ont monté la revolution ont etaient liquider un par un,ils ne reste dans ce pays que des oportunistes,et des traitres.....



Numéro commentaire : 26994
Posté par : djamel
Profession : Universitair & ingénieur & interet pour l'histoire (de l'algérie en particulier)
Ville : Berne
Pays : Algérie
Date : 13/02/2012
Message : est ce vrai que chihani Bachir a été liquidé par omar ben boulaid et adjoul adjoul qui a fuit l'aln ralié l'armée française? merci pour votre réponse (preuves à l'appuis)



Numéro commentaire : 10598
Posté par : Chihani Hichem Zakaria
Profession : Etudiant
Ville : Annaba
Pays : Algérie
Date : 24/01/2011
Message : Le martyr naquit le 22 avril 1929 aux environs de Constantine au sein d’une famille moyenne. Il entra à l’école française à El Khroub et suivit parallèlement des cours d’arabe à la zaouia de Sidi H’mida. Après l’obtention de son certificat d’études, il partit à Constantine afin d’étudier à l’école Jules Ferry, connue sous le nom d’école des indigènes. Durant cette période, il séjourna chez la famille d’Ibn Badis. Il adhéra très jeune à la cellule estudiantine de l’école Jules Ferry, en février 1946, pour rejoindre ensuite l’Organisation Spéciale lorsqu’elle fut constituée en 1947 et fut connu sous le nom de « Si Tahar ». En février 1953, il fut désigné à la tête de la circonscription du parti, dans la région de Béchar au sud-ouest du pays, et prit le nom de « Si El Houari » pour revenir à la fin de l’année dans les Aurès sous le nom de « Si Messaoud ». Il eut l’insigne honneur de préparer le déclenchement de la lutte armée dans la région des Aurès, aux côtés du martyr Mustapha Benboulaïd. Après le départ de ce dernier, Chihani fut nommé commandant adjoint de la wilaya I. Il dirigea avec courage la célèbre bataille d’El Djorf et tomba au champ d’honneur le 2 octobre 1955 dans les Aurès