Algérie - ASO: L'Amal Saad Olympique Chlef



Vues : 248


. Association Sportive Orléansville 1947-1962, Asnam Sportive Olympique 1962-1978, ASTO 1978-1979, DNC Asnam 1979-31 décembre 1981, Chlef Sportif Olympique 31 décembre 1981-1988


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 91615
Posté par : SBAIHIA NOURREDINE
Profession : entrepreneur
Ville : CHLEF
Pays : Algérie
Date : 19/04/2013
Message : Message à tous nos chers supporteurs de l'ASO. Salam alaykom ! Ce que vous devez savoir ; chacun de nous a ses principes propres à lui-même. Etre à la tête de l'ASO cela n’a jamais été un objectif pour moi, tout simplement parce que je suis pris par mes activités professionnelles sauf que si j’ai accepté cette lourde tache c’est par mon amour à ma ville natale Chlef et à l’ASO. Pour être clair ; ( elkhassara mahiche mliha ) les erreurs commises par ???? , la situation alarmante de l'équipe, l’acharnement de certains médias, les gueulards et les ennemis de Medouar qui n'attendaient que ce climat tendu, alors que tout le monde reste indifférent et assiste passivement sans réagir dans le bon sens et laissant le champ libre aux spéculations et aux dires de certaines brebis galeuses ( heureusement qu’ils ne sont qu’une minable minorité), d’ailleurs ils sont connus de tout le monde et enfin de compte on dirai qu’ El-Asnam n'a pas ses HOMMES, alors que j'ai la certitude qu'il y'a de braves hommes, aussi sages que compétents pour faire face à tous les problèmes. Je le redis encore une fois ; je ne suis à la tête de l’ASO que pour apporter mon humble appui et contribuer à gérer les problèmes juridiques et administratifs dans le seul but de faire sortir le Club de l’œil du Cyclone. Cependant je pense que le moment est venu pour quitter et laisser place aux hommes de Chlef pour prendre la relève et prendre SOIN de l'ASO. Enfin, je présente toutes mes sincères excuses à tous les supporteurs fidèles de l’ASO et à tout ceux qui m’ont fait confiance et soutenu. Sur ce je termine mon message par cette expression : (Enasse taaref enasse)