Alger - Zakia Mohamed

Zakia Mohamed , parcours d'une artiste à succès

Zakia Mohamed , parcours d'une artiste à succès
Née en 1965- Interprète.
De son vrai nom Zakia Benkefifa, Zakia Mohammed est née le 25 Avril 1965 à Alger. Les premiers à avoir remarqué les dons de la petite Zakia pour le chant sont d’honorables professeurs du collège Islamique (Médrassat El Qorane Wel Fikr) d’Hussein Dey (Alger). La jeune collégienne - orpheline de père à un an – les enchantait en reprenant de sa petite voix cassée Talaâ El Badrou Alayna, Oum El Yatama ou quelques chansons d’Oum Kaltoum qu’elle écoute amoureusement chez elle tout comme sa mère et neuf frères et sœurs. A 14 ans, son professeur lui demande de tenter sa chance à Alhane Oua Chabab. Sa mère n’était pas contre. C’était un Lundi pluvieux d’un printemps de 1979, Zakia, un jeans délavé, baskets, blouse rose et un encombrant cartable en bandoulière se présente aux studios de la rue Zabana, en compagnie de son frère. Elle va plairez à l’animateur Abdelkader Talbi et au chef d’orchestre Abdallah Kriou. Mais elle ne sera pas sélectionnée pour la finale. Elle se représentera deux années plus tard avec la même chanson Awwadtou Aini d’Oum Keltoum, avec Souad Bouali l’oranaise, Mohamed Khelifati (Le futur prince du rai Cheb Mami) et Abdrrahmane Djalti. Aucun des quatre amis ne sera élu par le jury 81. Deux mois après la finale, d’Alhane Oua Chabab, Mohammed Haboub (parolier) et Abdelhamid Mechaâ, compositeur égyptien, assurant à l’époque les cours de musique à la chorale de la RTA, lui composent une chanson « La Toubali » (Ne t’en soucie pas). Gros succès sur la Chaîne 1. Sa voix séduit. Après un deuxième enregistrement (Sout El-Adhan de Hami Cherif) commence pour elle la « bataille de la chanson de l’art ». Elle sera envoyée par le CCI pour la fête nationale de la Syrie où elle obtiendra un grand succès avec sa chanson Amalna (Notre espoir). Le 16 Octobre 1986, elle sera vivement applaudie aux côtés de Walid Tewfik, Moufouk Bahdjat et Julia Boutros. La revue Kol El-Arab lui consacre sa « Une ». Elle signe à Damas un contrat d’un mois pour les soirées du Sheraton, célèbre hôtel pour sa boite animée par les célébrités telles que Suzanne Attiya, Magda Roumi et Walid Tewfik. Un hôtel rival lui commande les 15 jours du réveillon au Vendôme, après une tournée au Liban, une visite à Qatar… Elle accepte d’animer une vendredi sur deux pour la RTA l’émission consacrée aux artistes Sawt Wa Aghani, mais l’expérience tourne court. Elle revient à la chanson avec Awled El-Hidjara enregistrée en duo avec Noubli Fadhel.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
concernant sa date de naisance cest 68 ett non pas 65 , elle a partcipe a alhan wa chabab en 79 elle avait 11 ans elle a ete rapelle par la tv et radio en 82 elle na pas ete admise la 1er fois parcekelle ete tres jeune , elle et mohamed khlifati ( mami ) , toute sa famille ete contre la chanson et c karim le grand ffrere qui la aide et qui a convaincu tt la famille pour elle ! son vrai pere sappellait omar et mohamed cest le prenom de son beau pere celui qui la eleve , zakia mohamed est de pere kabyle et mere nayliya et tt le reste est juste ! merci
fille dalger - nnn - alger, Algérie

31/05/2012 - 33198

Commentaires