Alger - Aérien

Vol d'air Algérie Alger-Constantine: Des passagers malmenés et humiliés



Vol d'air Algérie Alger-Constantine:  Des passagers malmenés et humiliés




A la veille de la fête de l’Indépendance, nous avons été humiliés dans notre pays et par une compagnie de notre propre pays; c’est vraiment regrettable de le dire mais ce qui se passe à Air Algérie est vraiment incroyable», s’indignent des passagers qui se sont déplacés hier à notre bureau pour «dénoncer les agissements et les comportements scandaleux des responsables de la compagnie Air Algérie».

Ce coup de gueule, dont plusieurs autres passagers nous ont fait part, survient suite au cauchemar vécu par ces derniers, jeudi dernier, à l’aéroport d’Alger alors qu’ils s’apprêtaient à prendre le vol AH 6027 prévu à 18h10 à destination de Constantine.

«On nous avait embarqués une première fois dans les bus à 20h 30 ; alors qu’on s’attendait à prendre l’avion, on s’est vus ramenés une autre fois vers la salle d’embarquement après avoir passé une heure dans le bus, à cause d’un présumé problème technique dans l’avion, selon les dires des responsables d’Air Algérie», déplorent nos interlocuteurs qui se disent outrés par le manque de considération affiché à leur encontre.

«Il y avait des enfants, des bébés, des personnes âgées, des invalides et même des malades du cancer venus à Alger pour leur séance de chimiothérapie, mais personne n’a cru utile de nous expliquer quoi que ce soit, comme si nous étions du bétail», s’emportent-ils encore.

A 21h 30, la compagnie, faisant des «économies» au détriment de ses clients (démoralisés à fond), décidera de regrouper trois vols à destination de Constantine (ceux de 18h 10, 19h 45 et 21h 30) en un seul, dans un airbus, mais ce sera peine perdue.

«On nous a regroupés comme un troupeau dans quatre bus où nous avons encore attendu pendant plus d’une heure avant de rejoindre l’airbus dans des conditions lamentables ; nous avons été très touchés dans notre dignité en tant qu’Algériens, après avoir été traités de la sorte», regrettent les passagers d’Air Algérie.

A bord de l’avion affrété par une compagnie portugaise, le calvaire n’est pas terminé.

«On est restés une heure trente dans l’avion avant que l’appareil décolle ; il faut imaginer l’état des passagers et leur moral, sans les moindres excuses, alors que notre compagnie nationale n’a même pas daigné nous servir de l’eau», martèlent des passagers exténués après avoir atterri à l’aéroport Mohamed Boudiaf vers 1h du matin de vendredi, jour de la fête de l’indépendance de l’Algérie.


Arslan Selmane

On n'a pas besoin de prendre Air Algerie pour être humilié, ici à Tlemcen on l'est tous les jours, je travaille à 60 km je prends tous les jours ma voiture et j'ai besoin d'un plein d'essence tous les 3 jours. Il faut faire de longues files d'attente avec des hallabas tous aussi incultes les uns que les autres dans une chaleur et une promiscuité atroce. Ou es notre dignité? ces gouvernants laissent les choses pourrir.
Selman - Pharmacien - Tlemcen, Algérie

07/07/2013 - 106930

Commentaires

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)