Alger - Revue de Presse

SURGELÉ EN ALGÉRIE


Les frites précuites tentent une percée Le marché du surgelé est en croissance dans le monde. En Algérie, il reste encore à l?état embryonnaire. Rares sont ceux qui investissent ce créneau. Les gérants de la société Alitech n?ont pourtant pas hésité à se lancer dans cette activité en voulant diversifier les produits issus de l?industrie agroalimentaire dans notre pays. En faisant appel aux technologies les plus performantes et les processus les plus récents, cette société propose Frito Dido, une gamme de frites précuites surgelées. Elle participe à la 16e édition de la Foire de la production algérienne à la Safex (Alger) pour faire goûter ses produits et se faire connaître davantage. Le défi consiste à vendre les frites avec un maximum de fraîcheur et de saveur en adoptant le processus appelé « surgélation rapide » : une méthode consistant à amener en quelques minutes les aliments à des températures extrêmement basses (-40°C). Cette méthode préserve la texture naturelle et la saveur de l?aliment au moment de la congélation. La cuisson permet ensuite à toute cette saveur d?émerger. Une congélation lente peut entraîner la perforation des cellules et la perte de substances nutritives importantes lors de la décongélation. Le produit Frito Dido est acheté par de grands groupes hôteliers, des multinationales du catering et de grandes sociétés nationales qui constituent les plus gros clients. Les particuliers l?achètent moins souvent. Pourtant, nous affirme Messaoud Ahmed, l?un des responsables au stand de la foire, ce ne sont pas les arguments qui manquent : « Ce produit permet une réduction des consommations énergétiques, une réduction de 75% des quantités d?huiles utilisées, l?obtention de 1 kg de frite net, la préparation de frites sans lavage préalable et la réduction des fréquences d?achat étant donné que le produit peut se conserver durant une année. » Pourquoi les aliments surgelés ont-ils de l?avenir ? Force est de constater que nos habitudes alimentaires changent de plus en plus. Les Algériens ont de moins en moins de temps à consacrer à la préparation des repas. Les fast-foods, les gargotes et le développement de la restauration rapide plaident pour l?essor du surgelé. Le développement des espaces de vente type supérettes, où on enregistre le plus fort taux de vente de Frito Dido actuellement, donnera des ailes aux surgelés. La surgélation ne fait, en outre, pas appel à des conservateurs. C?est une méthode de conservation naturelle des aliments à 100%. Elle préserve de façon optimale toutes les propriétés d?un produit frais : qualité nutritionnelle, saveur, couleur et vitamines. Pour les besoins de fabrication, l?entreprise Alitech dispose d?un potentiel de production adapté : une usine de production de 28 000 m2 dans la région de la Mitidja, un laboratoire de contrôle qualité, une cellule de traitement d?eau, un personnel qualifié et une équipe de commerciaux dynamique. Pendant le Ramadhan, la société a lancé le bourak surgelé, qui a eu le succès escompté.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)