Alger - Lamine Bechichi

Parcours de Lamine Bechichi

Parcours de Lamine Bechichi
(Né en 1927). Auteur, compositeur. Son nom complet est Ahcène lamine Bechichi. Il est né le 19 décembre 1927. Cet homme de radio pendant la guerre de libération et après l’indépendance, a suivi se premiers cours d’abord auprès e son père cheikh Belkacem Lidjani et ensuite auprès de cheikh Larbi Tébessi, avant de les poursuivre à la Zitouna et revenir à Sedrata son village natal tout en dirigeant l’école el Hayat. Il fut l’un de fondateurs du journal Al muqawama el Djazaïria (La résistance algérienne) en 1955. Secrétaire de rédaction à El Moudjahid de 1956 à 1960 et commentateur politique à la radio durant la même période. Après l’indépendance, il assumera différentes responsabilités : Mouhafedh, conseiller au ministre de l’éducation nationale, directeur de la production culturelle à la radio de 197 à 1974, secrétaire général du secrétariat d’état à la culture, responsable de la délégation diplomatique algérienne au Caire (1986-1988) et enfin Ambassadeur au Soudan avant de diriger la radio nationale (1992) et de s’occuper du ministère de la communication dans le gouvernement Sifi (1995). Il avait aussi dirigé l’institut national de musique au début des années 80.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
bonjour le grand monsieur lamine bechichi je suis tres tres reconnaissant que l'ancienne ecole a formée des vrais cadres et vous parmi eux , je sais que vous etes compositeur et auteur , vous savez monsieur quand j'ecoute ' el ounchouda madrasati ana el awane waha an naftrika les larmes coulent de mes yeux ) tellement tres touchante l'ahne rawaa les paroles formidable de lakhdar saiihi chokrane chokrane alah yarham mohamed el akhdar el saeihi ourabi aitawal fi omrak ya chiekhna
daoudi abdelhalim - ingenieur en instrumentation (sonatarch) - baraki, Algérie

30/12/2018 - 393120

Commentaires

Bonjour, à la vue de la photo de Lamine Béchichi, je me suis souvenu de sa gentillesse, de son accueil lors du congrès de musique Arabe de février 1981 où il m'avait invité, moi étudiant au conservatoire supérieur de musique de Strasbourg. Directeur de l'institut de musique, il m'avait proposé d'être recruté en tant que professeur à l'institut de la rue Tiah Hocine à l'issue de mes études. Il est le seul à avoir le souci de permettre à tous les Algériens, spécialisés dans les domaines de la culture et principalement la musique à pouvoir participer aux évènements pouvant contribuer à la vie culturelle en Algérie et à l'exercice la leurs métiers! Merci pour tout cher monsieur ! Je vous salue et garderai un souvenir vivace de notre rencontre. Longue vie.
WAHEB BEKKAR - Strasbourg - Strasbourg, France

19/07/2014 - 206291

Commentaires

JE CONFIRME TOUT CE QUI A ETE DIT DANS LE PARCOUR DE SI LAMINE BECHICHI?MAIS JE OROFITE DE PR2SENTER MES SINC7RES CONDOLéANCE àCE GRAND MONSIEU R RABBI ISSABER SAMAMAN
NAGIBA BEDDIAR - ASSISTANTE MATERNELLE MAIRIE DE PARIS - PARIS, France

17/12/2012 - 51376

Commentaires