Alger - Boudjemaâ Ferguene

Parcours de Boudjemaâ Ferguene

Parcours de Boudjemaâ Ferguene
(Né en 1916). Compositeur, interprète, chef d’orchestre et brillant cithariste de chaâbi. Né à la Casbah d’Alger, ses débuts dans la musique remontent à 1931. Alors qu’il n’avait que 15 ans, il abandonne ses études secondaires après le CEP et commence à écouter les répétitions des élèves d’une société européenne « Les Chardonnerets de Bab El Oued », installée dans le sous sol de son ex-école de la Place le Lièvre. Il achète en 1937 une mandoline et convoitait les petites cérémonies données la veille d’un mariage ou d’une circoncision. Les Meddahines (les cheikhs) comme Mrizek, Turki, Kaikayou, Abderrahamane Kalouache, Mustapha Sani ou Hamdane el Haffaf le font travailler dans leurs orchestres. Son entrée dans l’orchestre d’el Anka en 1937 où il se retrouve aux côtés de Cheikh Mnouar au Tar. , Omar Pepeo au Banjo et Kader Chenouit à la Derbouka, fut un bon stimulant pour l’artiste même si, parallèlement, il n’abandonne pas son beau père Hadj Mrizek avec lequel il part à Paris, à l’occasion d’un enregistrement de six 45 T en compagne de Hadj Abderrahmane Gechoud et Hmida Chaïbi. Avec Hadj Menouar et Mohamed Kaddour dit « tailleur », il forme en 1938, son propre orchestre. Il rentre en 1946 au Conservatoire municipal d’Alger et en 1949, le directeur de l’Opéra d’Alger, Mahieddine Bachetarzi le recrute pour faire partie de l’orchestre. Quelqu’es années plus tard, en 1952-1953, il est promu chef d’orchestre de l’Opéra jusqu’au moment où toutes les activités musicales avaient cessé en raison de la Guerre de Libération Nationale. Après avoir chanté chaâbi en puisant dans le répertoire de Mohamed Moussa, il abandonne le chant pour se consacrer entièrement à la cithare. Professeur au Conservatoire d’Alger de 1965 à 1980, Boudjemaâ Ferguene fait de belles musiques. Il a signé celle d’Asma Nwassik. Il travaille au renouvellement du répertoire chaâbi en mettant au goût du jour des textes inconnus.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)