Alger - Revue de Presse

L'UGEA élit son président de wilaya

Le Bel Air Hotel était ce lundi aprèsmidi le cadre approprié pour les entrepreneurs, réunis en assemblée générale, pour élire M. Bouânani Ahmed en sa qualité de président du bureau de la wilaya d'Aïn Témouchent de l'Union générale des entrepreneurs algériens (UGEA), en remplaçant de M. Kara Terki Djamel qui assurait le même poste provisoirement depuis 2006 sur décision du docteur Dennouni Abdelmadjid, président en exercice du mouvement à l'échelle nationale. Le nouveau locataire était le seul candidat autour duquel a eu le consensus de tous les entrepreneurs de la wilaya, disait Terki Djamel. Malgré sa disposition à aller de l'avant avec l'UGEA dans la wilaya, Kara a reconnu ne pas pouvoir faire grand-chose pour réunir massivement autour de lui tous les entrepreneurs de la wilaya d'Aïn Témouchent. Ceux qui ont payé leur adhésion se comptent sur les doigts et le gros des frais générés ont été payés par l'ex-locataire provisoire de l'UGEA. En l'entendant parler, l'on comprend que M. Kara était quelque peu découragé de voir autour de lui ce désintéressement caractérisé. L'on espère que le nouveau président sera bien épaulé et bien assisté pour éviter là où son prédécesseur a eu des échecs cuisants. Sa détermination affichée et son bon vouloir de faire de l'UGEA un mouvement à la hauteur des aspirations des entreprises ne suffisent pas sans la participation de l'ensemble des partenaires. C'est un préalable incontournable. Le nouveau locataire de l'UGEA de la wilaya d'Aïn Témouchent doit commencer à étudier les raisons ayant poussé M. Kara à dire «je me suis retourné seul, les entrepreneurs fuient l'union sans pouvoir comprendre pourquoi». Les propos de Kara ne sont pas a priori encourageants mais sont des indices révélateurs dont il faut tenir compte et face auxquels le nouveau bureau doit agir en conséquence pour pallier aux insuffisances enregistrées.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)