Alger - Revue de Presse

Hcicen enflamme Saoula

Jeudi dernier en soirée, le chaâbi était à l?honneur à la maison de la culture de Saoula. Pour marquer la reprise des activités culturelles, les responsables de l?établissement ont jeté leur dévolu sur le chanteur Hçicen Saâdi pour animer le récital populaire, unique manifestation musicale prévue dans le programme. Il faut le dire tout suite, la venue de l?ancien élève d?El Anka dans cette localité périphérique d?Alger, où le chaâbi est non seulement trés apprécié mais aussi bien implanté, a drainé la grande foule qui a surpris les organisateurs eux-mêmes. En effet, la salle de la maison de la culture s?est avérée trés exiguë pour contenir le nombreux public séduit par l?affiche, dont beaucoup d?amateurs ont été, faute de place, contraints de suivre le récital de l?extérieur. Pendant les trois bonnes heures qu?a durée la représentation, Hçicen a donné la plénitude de son talent pour montrer qu?il reste d?abord très présent sur la scène musicale et ensuite pour répondre à l?attente de ses admirateurs qui avaient visiblement envie de vivre un moment de pur style ankaoui. Le public voulait, en fait, voir Hçicen ressuciter la mélodie du grand maître et celui-ci a bien compris le message. C?est donc en parfait dépositaire du label ankaoui que le chanteur a interprété les qassidate du terroir, parmi lesquelles l?inusable meknassia, un répertoire écouté dans un silence religieux. « La soirée de Saoula, nous dira le chanteur, est à inscrire parmi les concerts les plus émouvants que j?ai donnés jusque-là, en raison de l?intensité et de la densité musicale qui l?ont caractérisée. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)