Alger - Youcef Toutah

CHAÂBI : Le grand retour de Youcef Toutah

Après 15 ans d’absence des scènes, l’invité de la radio nationale Youcef Toutah a réussi son retour en donnant un gala avant-hier à l’auditorium Aissa Messaoudi. Face à un public composé de familles et de mélomanes, Youcef Toutah, malgré une si longue absence a réussi à montrer qu’il est toujours égal à lui-même.

Accompagné par l’orchestre de la radio nationale dirigé par Rezkellah qui était entouré d’une vingtaine de musiciens chevronnés tel que Kamel Belkhodja et Abdelkader Lazizi (le premier élève d’ El Anka). Il faut dire qu’il y’ a longtemps qu’on n’a pas vu un orchestre aussi beau. Youcef Toutah était accompagné par les sons du luth, du Qanoun, du piano classique et même d’un Rbab.

Il faut dire aussi que les musiciens ont joué aux rythmes donnés par trois percussionnistes chevronnés dont le Trardji Said. Ouvrant la soirée par Noubet Essoltane, l’orchestre a bien choisi le prélude pour l’entrée en scène du maître. Comme les soirées d’autrefois, Youcef Toutah a commencé par le programme classique pour arriver à la chanson assez rythmée

Lahbab Amlou lila et continuer par Kifech Nwessi, l’un des plus beaux chants de Cheikh Said El Mendassi. Les applaudissements fusent dans la salle et le chanteur continue sur sa lancée avec un de ses anciens succès Qdhina Salah. On entend des youyous dans la salle et les applaudissements se mettent au rythme de la chanson.
Le chanteur qui a remis le public dans la bonne ambiance des beaux jours de la chanson Chaâbi continue sur sa lancée avec des chansons rythmées du terroir notamment Achqi We Ghrami avant de clore la soirée avec l’ inévitable Ebqaw Ala khir. C’est sous une nuée d’applaudissements que le chanteur et les membres de l’orchestre se sont levés pour saluer le public en or venu assister au grand retour d’un vrai maître du Chaâbi.
Ancien élève de Abdelkrim Dali et Hadj M’hamed El Anka, Youcef Toutah a déjà tracé un bon programme pour son retour sur la scène du Chaâbi. Il a pour premier objectif d’enregistrer des chants inédits des grands paroliers de Tlemcen pour les présenter à l’occasion de Tlemcen, capitale islamique 2011.

Le ministère de la culture pourrait bien encourager un tel projet. Youcef Toutah prépare aussi des chansonnettes qui vont sûrement le remettre au devant de la scène. En attendant, il sera l’invité du festival national du Chaâbi, pour se produire le 30 août sur la scène du TNA.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)