Alger - Intik

Biographie Intik

Biographie Intik
Intik, qui signifie "ça baigne" en argot algérois, est parmi les précurseurs de la musique rap en Algérie. Le groupe voit le jour à Alger au début des années 90 dans un contexte social et politique très difficile. Composé au départ par Hichem (Black Hish), Rédha Chetoui (Daddy-R), Nabil Bouaiche (NB) puis Samir Djoudi (MC Arbi), ils sortent leur premier album en 1998 et font plusieurs apparitions à la télévision et à la radio avec le single « Interdit Live ».
Peu de temps après, Black Hish prend sa retraite mais le groupe continue son aventure en multipliant les apparitions scéniques et participe à l’enregistrement d’Algerap, une compilation réunissant d’autres groupes de la capitale. Youcef Seddas (Dark Man) rejoint la formation algéroise et forment une nouvelle équipe qui s’envole en France après avoir été invité par Imhotep, l’architecte sonore du groupe de rap français IAM, pour participer au festival Logique Hip Hop.

Le groupe commence à se produire un peu partout en France et participe aux concerts et freestyles Stop La Violence. Ils réussissent à décrocher un contrat avec une major et sortent en janvier 2000 leur premier album en France mélangeant rap, reggae et soul avec les sonorités traditionnelles algériennes comme le chaâbi et le raï.

L’album connaît un certain succès auprès du public et le single « va le dire à ta mère », dont ils tournent un clip, passe en boucle à la radio. Intik multiplie les concerts et les festivals en chantant une Algérie qui baignait à l’époque dans le sang et la violence.

En 2001, ils sortent un second opus intitulé « La Victoire » avec en guest Boss One et Dad PPDA, des rappeurs reconnus sur la scène de rap hexagonale. Malheureusement, cette belle aventure ne dure pas longtemps puisque Dark Man, le leader du groupe, décide de claquer la porte pour se consacrer à sa carrière solo sous un nouveau pseudo : Youss.

Actuellement le groupe est en préparation de leur nouvel album « De l’autre côté » dont la sortie est repoussée à plusieurs reprises.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)