Ain-Defla - ACTUALITES

En visite aujourd’hui à Aïn Defla: Que va annoncer Sellal aux agriculteurs?

En visite aujourd’hui à Aïn Defla: Que va annoncer Sellal aux agriculteurs?




Le Premier ministre, Adelmalek Sellal, en visite de travail aujourd’hui à Aïn Defla, présidera une rencontre consacrée exclusivement au monde agricole à l’occasion de la célébration du 31e anniversaire de la création de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA).

Cette rencontre, à laquelle prendront part des agriculteurs et des éleveurs, intervient dans un contexte de crise économique, l’Algérie étant affaiblie en raison de l’amenuisement drastique de ses recettes en devises suite à la dégringolade des prix du pétrole, depuis la mi-juin 2014.

La diversification de l’économie et la réduction de la facture des importations passe nécessairement par la redynamisation du secteur agricole.

«Des décisions importantes seront annoncées», confiait la semaine passée le ministre de l’Agriculture, Sid-Ahmed Ferroukhi, dans un entretien accordé à El Watan.

Les attentes du milieu agricole seront fortes, à la hauteur des défis auxquels ces professionnels sont confrontés. Car l’Algérie se classe parmi les plus grands importateurs de céréales. Il en est de même pour d’autres produits agricoles tels que le lait en poudre, les huiles, le sucre et le café.

Selon l’UNPA, la rencontre prévue avec le Premier ministre portera sur l’ensemble des préoccupations des exploitants agricoles algériens, notamment la problématique du foncier agricole. Aujourd’hui, 30% des litiges concernent le foncier agricole.

Outre la nécessité d’apporter une solution au problème de la main-d’œuvre, le secteur dans son ensemble a besoin d’un soutien fort du gouvernement, d’après la même organisation.

A ce titre, l’UNPA compte poser sur la table les contraintes rencontrées par les agriculteurs en matière de commercialisation et de financement de leurs produits.

Il sera aussi question de l’adoption d’un double régime fiscal favorisant la production agricole et dissuadant l’importation des produits agricoles cultivés localement.

Le secteur agricole a réalisé une croissance de 2,5% en 2014 par rapport à l’année précédente, soit le taux le plus bas enregistré depuis 2009, selon l’ONS. La croissance de la production agricole a été «fortement affectée» en 2014 par la baisse de la production céréalière (-30%) après celle de 2013 (-4%).

Les céréales occupent 1,2 million d’hectares de surfaces agricoles, dont 150.000 à 200.000 ha en irrigué.

Les efforts du gouvernement tendent à élargir des surfaces irriguées pour passer à près de 2 millions d’hectares à l’horizon 2019.

Hocine Lamriben

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)