Algérie - Revue de Presse


ESS 1- USMA 2

Logiquement Arbitrage : Mansouri, Bouanani et Bechirene. Buts : Achiou (69?), Dziri (88?) USMA, Fellahi (85?) ESS. Averts : Dziri, Meftah (USMA), Laâmèche, Benchaïra, Madoui (ESS) Expls. : Madoui (ESS) ESS : Benabdelkader, Bensaïd, Kechaïri, Lahlou, Madoui, Torchi, El Hadj Aïssa, Benchaïra, Keraghel (Fellahi), Derradj (Messali), Laâmèche (Saïhi) Ent. : Bira USMA : Abdouni, Hamdoud, Haddou, Aribi, Zeghdoud, Djahnine, Metref (Meftah), Ammour, Diallo (Deghiche), Dziri, Achiou Ent. : Saâdi Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de cette affiche une rencontre au sommet. Un stade plein à craquer, un temps clément et deux équipes volontaires à souhait, en dépit du jeûne, mais la sortie de l?homme en noir a failli mettre le feu aux poudres, (45?+1?), un attaquant usmiste est contré au rond central par Madoui, l?arbitre qui désigne le coup franc est harcelé par les Usmistes qui réclament un carton synonyme d?expulsion. Mansouri s?exécute et invite le capitaine sétifien à rejoindre les vestiaires. Cette sanction enflamme le stade, excite davantage le public, déjà énervé par les interventions du directeur du jeu. Des énergumènes (pseudo-supporters de l?Entente) n?ont pas trouvé mieux que d?envahir le terrain. La passivité du service d?ordre a aidé. Suite à cela, les officiels et les Usmistes rejoignent illico presto les vestiaires où il y a eu, semble-t-il, des accrochages. Les joueurs de Bira sont restés sur le terrain pour calmer les esprits surchauffés. L?interruption du match aura duré une bonne dizaine de minutes. Il a fallu l?intervention des dirigeants et du service d?ordre pour que la rencontre reprenne. L?arbitre qui avait perdu le contrôle du match siffle, trois minutes plus tard, la fin du premier half sur un score de parité. Les Ententistes auraient pu boucler cette manche avec au moins un but d?écart. Mais Keraghel (15?), tétanisé par l?enjeu, à l?instar de ses coéquipiers, bien servi par Derradj, qui se défait de Abdouni venu à la rencontre du remuant attaquant qui profita d?une mésentente entre Zeghdoud et son keeper, rate lamentablement alors que la cage était vide. Le ratage de Keraghel a été le tournant du match. Avec une supériorité numérique, les expérimentés Usmistes qui se sont déplacés sans Deghmani et Bourahli reviennent avec d?autres ambitions. Les arrières latéraux (Haddou et Hamdoud), qui se confinaient dans leur rôle défensif, prêtèrent tout au long du second half main-forte aux attaquants qui ratèrent un nombre incalculable d?actions. C?est sur un tir des 25 m que Achiou (69?) matérialise l?ascendant des Usmistes qui auront tenu seize minutes, jusqu?à ce corner de Saïhi, bien repris par Fellahi ne laissant aucune chance à Abdouni en superforme. La joie des Sétifiens a été de courte durée puisque l?inamovible Dziri (88?) redonne l?avantage aux siens qui ont vraiment profité du coup de pouce de Mansouri, des bévues du gardien et de la défense sétifienne...
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)