Algérie - Ecologie


ENVIRONNEMENT : Un «permis de conduire» pour sept entreprises algériennes



Sept entreprises publiques et privées vont bénéficier d’un certificat de management environnemental ISO 14001, dans trois mois.

C’est dans ce contexte qu’une convention a été signée hier par les représentants du programme de coopération technique allemande GTZ et les chefs des entreprises concernées.

Le ministre de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire précise qu’il s’agit là du premier groupe d’entreprises qui sera certifié, ou plutôt le « premier wagon ». Il s’agit des entreprises: Nouvelle Conserverie algérienne de Rouïba (NCA), l’Office national de l’assainissement de Baraki, groupe SIM, le laboratoire Venus de Blida, Tonic emballage de Staouéli, Dérivés Bitumes Algérie (BDA) et l’Entreprise nationale des industries de l’électroménager (ENIEM) de Tizi Ouzou. M. Rahmani a indiqué que les entreprises concernées vont ainsi se conformer aux normes internationales en matière de protection de l’environnement. Ces entreprises adopteront un modèle d’organisation qui vise à réduire l’impact négatif sur l’environnement en insistant sur le fait que le certificat ISO 14001 est un permis de conduire qui aidera les entreprises à pénétrer dans le marché mondial.

La collaboration entre le Conservatoire national des formations à l’environnement (CNFE) et les responsables de la GTZ a permis également la formation de 7 auditeurs internes algériens ISO 14001 qui sont aujourd’hui accrédités internationalement. Ouadhi Fairouz, une consultante parmi le groupe, a lancé un appel au ministre et au responsable du CNFE, les incitant à ne pas s’arrêter à ce niveau et de faire appel à d’autres entreprises. Pour elle, le travail en réseau permettra davantage l’échange des idées et des expériences. Elle précise qu’aujourd’hui chaque entreprise effectue des démarches en solitaire en appelant un bureau d’étude pour lui établir un modèle de fonctionnement vis-à-vis de la réglementation environnementale alors que l’idéal est de travailler en groupe.

Elle argumente en indiquant que cette opération ayant regroupé 7 entreprises a permis à certaines de se débarrasser de certains produits au profit d’autres et la récupération des huiles usagées, des bienfaits qui arrangent à la fois l’environnement et les entreprises elles-mêmes. La consultante parle en connaissance de cause, elle a rappelé qu’il y avait déjà eu une opération pilote qui a concerné 8 entreprises à Blida en 2003. Une opération menée à l’époque en collaboration avec le Groupe environnemental profitable (GEP) allemand, mais le travail, ajoutera-t-elle, s’est arrêté à ce niveau.

La coordinatrice de la GTZ qui a piloté l’opération de la certification ISO 14001 des sept entreprises signataires hier de la convention, Mme Anne Françoise Rwtchik, a été plutôt optimiste. Elle a précisé dans ce contexte que l’Algérie a tous les moyens (instruments juridiques, une règlementation environnementale et volonté politique) pour asseoir une stratégie environnementale à la hauteur.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)