Oran - Revue de Presse


Ensembles urbains

Une réhabilitation et des opportunités Des huit cités choisies par la Direction du logement et des équipements publics (DBEP), dans le cadre de la réhabilitation des ensembles urbains de la ville d?Oran, c?est celle de Dar El Beïda, cité Mafale, qui enregistre le taux le plus élevé d?avancement des travaux. En effet, deux années après le lancement de l?opération « Leader au niveau national », un taux moyen d?avancement atteignant les 70% dans les huit cités a été enregistré. Ce projet d?envergure dont l?enveloppe initiale a été estimée à 59 milliards de centimes, décidé pour rendre de « l?âme à l?intérieur des ensembles urbains », s?est heurté à plusieurs contraintes. L?une des principales difficultés a trait à la délocalisation des constructions illicites (des extensions). A ce titre, rappelons que toutes les terrasses, pourtant inaccessibles, toutes les cours et presque toutes les caves, si elles ne sont pas inondées, ont été occupées par des habitants illégalement. Une autre difficulté ayant retardé l?opération est liée à l?absence d?un plan précis des différents réseaux et raccordements (réseaux de gaz, d?électricité,...). Cet état de fait a contraint les bureaux d?études à tâtonner, dans un premier temps, pour trouver le plan exact et proposer les modifications adéquates. L?état de vétusté des équipements à l?intérieur des cités a été pour beaucoup dans les retards des travaux de réhabilitation. Néanmoins, les travaux de réhabilitation et de restauration au niveau des cités Dar El Hayat, Dar El Hanaa, cité Lescure et cité Perret avancent normalement, tout en prenant en compte l?embellissement et les espaces verts. Par ailleurs, on apprendra que deux fournisseurs étrangers - un Allemand et un Français - ont été retenus pour équiper en ascenseurs les ensembles urbains s?élevant à plus de dix niveaux. Sur un autre registre et avant la fin des travaux, les coûts des appartements se trouvant dans ces cités flambent.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)