Oran - Associations d'Art et de culture


El Mansourah d'Oran

El Mansourah d'Oran
Historique

Le mois de Février 1977, l’Association Musicale Andalouse « EL MANSOURAH » fût fondée grâce à l’initiative de jeunes musiciens (cinq). Depuis, cette nouvelle « classe » de l’école tlemcenienne, œuvre, à l’instar de ses aînés, à la préservation, la vulgarisation de notre belle musique, joyau inestimable de notre patrimoine musical national.

D’où vient le nom que porte l’association ?

EL-MANSOURAH a été choisi comme symbole pour rendre hommage à la ville de Tlemcen, berceau de la musique andalouse et à feu El Hadj Cheikh Larbi Bensari qui a œuvré sa vie entière au service de cette musique et dont l’association s’inspire du style.

La volonté de ses membres, la régularité et le dévouement de son principal fondateur, et chef d’orchestre depuis 1978, en l’occurrence Mr. BENM’RAH Mohamed Fouad, on fait que l’association est toujours allée de l’avant et gardé son « cachet » propre sans pour autant dévier de sa mission et de son principe qui se résume en trois mots : - Authenticité – Musicalité – Jeunesse.

Outre ses activités d’animation, l’association ne ménage aucun effort dans la recherche (ressuscitation des pièces larguées dans l’oubli, authenticité, correction syntaxique des textes…) et la formation des jeunes à partir de 06 ans, unique potentiel dans la revalorisation de la musique algérienne.
L’Association compte aujourd’hui, après vingt sept ans d’existence, un effectif d’une centaine de jeunes (ce nombre ne pouvant être dépassé vu l’exiguïté du local), toutes classes confondues et répartis selon quatre niveaux :

Ø Une classe Chorale.
Ø Une classe d’Initiation à l’instrument.
Ø Une classe Moyenne (perfectionnement).
Ø Une classe Supérieure (représentative de l’association).

Les cours sont dispensés à raison de deux séances par semaine et par classe, selon un emploi du temps tenant compte des priorités des élèves qui sont tous des écoliers, lycéens…
Les jeunes sont pris en charge par des bénévoles, musiciens et membres du grand orchestre ayant été formés par leurs aînés selon le principe « on donne ce qu’on a reçu ».
Dans ce domaine, le travail soutenu et la motivation des jeunes et de leurs formateurs, ont donné des résultats plus que satisfaisants.

Palmarès

- Finaliste au festival de musique andalouse de Tlemcen depuis 1978 et invité d’honneur depuis 1980.
- Participation au festival du Malouf de Constantine depuis 1982.
- Participation au festival « Printemps Musical » d’Alger depuis 1985 (2ème prix et 3ème prix en 1987).
- Invité d’honneur au 1er et 2ème festival des arts populaires de la commune de Mansourah (W. Tlemcen) 1987/1988.
- Participation au festival du Medh organisé à Oran (Ramadhan 1989–1990-1991).
- Participation au festival international de la musique classique maghrébine organisé à Oran (Ramadhan 1989-1990).
- Participation au festival « Printemps Musical » de Cherchel (1988-1989).
- Participation au festival national de Hawzi de Blida – Mai 1996 – 1er Prix.
- Participation à la semaine culturelle commémorant l’anniversaire du décès de feu Cheikh Larbi Bensari (1996).
- Echanges culturelles inter - associations fréquents.
- Tournée dans la banlieue de Paris (Yvelines, St Quentin, Reims, Dunkerque) en Février 1978.
- Tournée organisée en Espagne (Alicante, Malaga) en juillet 1979.
- 1er prix au concours de musique andalouse, organisé par la ligue des jeunes (maison de jeunes Maoued Ahmed – Oran / Ramadhan 2002 – 2003).

El Mansourah avec Yacine Bouzama (présentateur télé)

Contact

01, Rue Moulay Mohamed – B.P. 247 Oran RP
E-mail : el-Mansourah@caramail.com


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)