Annaba - Revue de Presse


El Kala



Enfin des taxis urbains Ce n?est pas trop tôt ! C?est ce que pensent les Callois depuis qu?ils voient des taxis aux couleurs locales, deux bandes bleu ciel sur un fond blanc, sillonner à vive allure les artères de la ville. Depuis le temps qu?on réclame. Et en plus, ils ont un téléphone ! C?est le progrès à grands pas. Ce bond qualitatif dans le transport urbain, on le doit à une mesure prise difficilement et non sans provoquer quelques remous : la suppression pure et simple en avril dernier des 115 fourgonnettes délabrées et infectes qui assuraient la liaison entre le centre-ville et les quartiers sur les hauteurs. Les propriétaires des nouveaux taxis sont, en effet, ceux des vieilles fourgonnettes qui, pour continuer à travailler, ont été amenés à avoir la bonne idée de s?associer pour acheter un véhicule neuf et l?exploiter ensemble. Au grand bonheur des usagers, notamment ceux qui résident dans les zones ignorées par les transports publics, les taxis urbains, encore trop chers certes, sont d?un grand secours quand il faut évacuer un malade ou déplacer une vieille personne. C?est aussi très utile s?il faut se rendre le matin très tôt à la gare routière pour prendre le car. Seulement il n?y en a pas assez de ces taxis urbains. Trois en tout et cinq autres dans les prochains jours. Autre inconvénient, le prix de la course : 50 à 60 DA. Comme à Annaba qui est une ville dix fois plus grande. Ce n?est pas tout. Le plus grand reproche que l?on fait à ces jeunes loups du transport urbain, c?est qu?ils sont un tantinet roublards. Mettant à profit l?intérêt qu?ils suscitent, ils n?hésitent pas à tromper la clientèle en countournant la réglementation et en soutirant de l?argent aux plus naïfs. Dans la petite cité du bord de mer, même en taxi, on se fait mener en bateau !




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)