Algérie - Revue de Presse


EL EULMA

Saisie de plus de 20 000 CD Poursuivant leurs actions contre la prolifération du commerce informel à travers la ville d?El Eulma, les éléments de la police judiciaire de la sûreté de daïra ont procédé récemment à la saisie de plus de 20 000 CD contrefaits étalés à même le sol par des vendeurs à la sauvette au quartier commercial Dubaï. Malheureusement, ces actions, en dépit de leur efficacité, n?ont pu venir à bout de ce vaste trafic qui inonde ce quartier où la contrefaçon est légion. Certains revendeurs qui ont tout perdu dans ces opérations parviennent néanmoins à reprendre leur activité. De ce fait, le problème reste entier d?autant que ceux qui tirent les ficelles de ce grand marché de l?arnaque et du trafic en tout genre ne sont jamais inquiétés parce qu?ils ont des ramifications un peu partout. Pour certains commerçants activant dans la légalité, le commerce parallèle leur empoisonne la vie et leur porte un sacré coup. Abdelhamid, un jeune revendeur de cassettes au centre-ville, nous dira : « Si rien n?est fait pour arrêter ce grand trafic, on est dans l?obligation de mettre la clé sous le paillasson parce que la lutte est devenue inégale. » Un autre abonde dans le même sens : « Il faut chercher les vrais trafiquants, les gros bonnets qui travaillent dans l?ombre et tirent des profits substantiels en toute impunité. Les services de sécurité sont interpellés pour une plus grande présence sur le terrain afin de mettre un terme à une situation devenue incontrôlable. » Les fast-foods dans le collimateur Depuis le début de la saison estivale, une lutte sans merci est menée à travers la ville d?El Eulma par la police contre les marchands de sandwichs communément appelés fast-foods qui prolifèrent autour du quartier commercial Dubaï, où l?hygiène laisse à désirer. Des vendeurs de circonstance proposent aux visiteurs du quartier des produits où les règles de salubrité les plus élémentaires ne sont pas observées. En l?absence des conditions d?hygiène, ces fast-foods ont été carrément fermés, et les vendeurs seront présentés au parquet. La marchandise, dont la provenance reste douteuse, a été saisie pour être détruite. Saisissant cette opportunité, le chef de sûreté de la daïra appelle les citoyens à plus de vigilance en cas de consommation de ce genre de produits qui demeurent la source de toutes les intoxications.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)