Alger - Revue de Presse


EL BIAR

Bientôt la délocalisation de la station de transport urbain Les habitants de l?immeuble Le Caïd et, partant, les riverains de l?avenue Mohamed Chabane (ex-avenue Jules Ferry) commencent déjà à entrevoir le bout du tunnel. Et pour cause. Les journées de la station de transport urbain, située le long de cette artère, sont désormais comptées. Voilà qui vient conforter à point nommé les déclarations du P/APC : « La station de bus est en voie de délocalisation. » Véritable pomme de discorde, le terminus, propriété naguère du transporteur historique l?Etusa, a toujours été à l?origine d?une multitude de désagréments causés aux riverains, en raison d?une nuée de bus privés, qui sont venus se greffer sur les quais de l?ancienne régie syndicale. Cette situation a engendré, bien entendu, des nuisances sonores ainsi que l?apparition de troubles liés à des difficultés respiratoires. Autant de tracasseries, qui ont contribué à alimenter un peu plus le mécontentement des riverains. Autres ennuis, les opérateurs de transport privé n?ont pas cessé de créer des foyers de tension à la limite du supportable. Le clou du spectacle est visible surtout aux heures de pointe. D?ailleurs, l?anarchie ambiante n?est plus à démontrer et la presse s?en est fait l?écho. A en croire la chargée de la communication de l?APC, il semble que le projet de transfert de la gare routière est plus que probable. Le recours au déplacement de cette infrastructure figure en conséquence bel et bien à l?ordre du jour des préoccupations du conseil municipal : « Le projet de transfert de la station de transport urbain vers l?immense terrain de Châteauneuf, attenant au lycée Tewfik Bouattoura, est effectif. Seulement, la faisabilité de l?opération reste dépendante de l?accord du wali d?Alger auprès duquel les élus ont introduit une proposition en bonne et due forme. » Il est des signes qui ne trompent pas et qui augurent une approbation du projet par l?autorité de tutelle. C?est la destruction opérée par les services techniques de la wilaya d?Alger de deux kiosques, construits à même le trottoir, situés en face du quartier du Mont Dore. Donc, l?aménagement de l?accotement laisse déjà présager l?aval du wali d?Alger quant à la concrétisation de ce programme. La nouvelle a mis assurément du baume au c?ur des contribuables. Certains ne s?en cachent pas et nous livrent leurs premières impressions. « C?est une excellente nouvelle pour l?ensemble des riverains, notamment les personnes âgées et les malades, qui n?en peuvent plus de ce calvaire », nous confie un habitant de l?immeuble Le Caïd. Un habitué du café Le Sahel craint énormément pour la santé de ses enfants : « Le péril est double. Non seulement l?atmosphère est irrespirable mais nos enfants courent de grands dangers avec ces mastodontes roulants. » En clair, plus vite le changement sera réalisé, mieux les citoyens se porteront.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)