Oran - Revue de Presse


EL-BAYADH: La ville en effervescence

Pas moins de 11 partis politiques présents sur la scène locale, talonnés par 10 listes d?indépendants, ont clairement affiché d?une manière irréversible, leur intention de participer aux prochaines élections législatives annoncées pour le mois de mai prochain. En effervescence depuis plus de trois semaines, la scène politique est pratiquement occupée par les indépendants qui se sont bousculés pour retirer les formulaires, tout en jouant du coude dans la rue pour convaincre les citoyens, dans leur course pour la collecte du nombre de signatures requises. Ils sont jeunes, à peine la trentaine franchie, formés dans les associations, tous près de la société civile en milieu urbain, mais arriveront-ils à séduire la population rurale trop préoccupée par les effets de la sécheresse, ayant un oeil sur leur cheptel et bien entendu l?autre sur les listes retenues de candidats et actualisées quotidiennement. Du côté du FLN, le choix des candidats retenus sur la liste, n?a pas été du tout chose aisée pour les membres du bureau qui fonctionne sans la désignation de son mouhafedh, depuis plus de six années, et il lui a fallu appliquer à la lettre les recommandations de la direction centrale du FLN qui leur propose une seule et unique formule. 67 candidats issus des 22 kasmates sont déjà sur la liste qui sera examinée par le bureau politique du FLN. On y retrouve, d?actuels députés, parmi eux un médecin ainsi que des enseignants et même le nom de l?actuel secrétaire général de l?UNPA. En revanche, dans le camp du RND, qui a finalisé bien avant terme l?opération de recueil des candidatures, l?on est très optimiste et ceci eu égard au climat de confiance et à la discipline qui prévalent dans les rangs de ce parti, sorti vainqueur lors des dernières sénatoriales. Une liste de 18 candidats, parmi lesquels d?ex-élus dans les 02 assemblées populaires locales. Quant aux autres partis politiques en lice, le MSP, l?IRSHAD et Islah, ils préfèrent travailler à huis clos, ne laissant rien filtrer et selon certaines indiscrétions qui ont d?ailleurs fait le tour du tous les hameaux, le MSP a fait, cette fois-ci, appel à des universitaires appelés en renfort à partir des grandes villes du nord du pays, une démarche qui fait grincer les dents de l?homme de la rue, échaudé par de précédentes expériences, qui a sa préférence pour le citoyen résidant dans sa wilaya. Les listes des indépendants foisonnent et l?on recrute des candidats à la pelle, plus particulièrement dans le secteur de l?enseignement en sollicitant les candidatures des professeurs de CEM et lycées et dont certaines d?entre elles font du porte-à-porte pour atteindre les 4000 signatures. Quatre sièges sont prévus dans l?hémicycle de l?APN pour la wilaya d?El-Bayadh qui compte 135.000 électeurs dont 4000 nouveaux inscrits qui seront appelés à voter dans 608 centres à travers tout le territoire de la wilaya, totalisant 302 bureaux de vote.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)