Oran - Revue de Presse


El Ançor



Lancement du projet du centre d?enfouissement Le projet de réalisation du centre d?enfouissement technique des ordures ménagères d?El Ançor (Daïra d?Aïn El Turk) est entré dans sa phase active. Hier, l?avis d?appel d?offres national pour la réalisation de ce centre a été lancé par la direction de l?Environnement. Ce nouveau centre remplacera, dès sa réception, la décharge publique actuelle située à proximité de la station balnéaire de Cap Falcon, aux abords de la double voie express. Cette décharge dégage à longueur de journée (d?année) des odeurs nauséabondes et de la fumée rendant parfois cet endroit difficile à traverser. Le futur centre (CET) qui s?étend sur 30 hectares et sis dans la localité de Sidi Bouderoua, un bourg situé à mi chemin entre Aïn El Kerma et El Ançor, sera composé de trois casiers d?enfouissement d?une capacité d?un million de mètres cubes. Pour une première phase, un seul casier d?enfouissement sera opérationnel. Il recevra les ordures ménagères des 6 communes relevant de la daira de Ain El Turk. Le centre dont les délais de réalisation ne dépasseront pas les 12 mois, sera équipé d?une déchetterie et d?un centre de tri. C?est à dire que le déchargement des ordures se fera d?une manière sélective. Tous les corps durs tels le fer, le bois et les carcasses des appareils électroménagers seront mis dans des endroits appropriés pour un éventuel retour chez les entreprises de récupération. Dans un moyen terme, le CET d?El Ançor bénéficiera d?une extension pour abriter deux autres déchetteries d?un million de mètres cubes chacune. Selon la responsable de ce projet, il est fort probable que la direction de l?Environnement prenne en charge la réalisation d?une route d?évitement qu?emprunteront éventuellement les camions à bennes tasseuses chargés de la collecte des ordures des 6 communes de cette daïra à vocation touristique. Nouveaux camions La gestion du futur centre d?enfouissement sera confiée à l?entreprise publique à vocation industrielle et commerciale « Oran-Propreté ». Celle-ci devra, selon la responsable du projet, renforcer ses ressources humaines, notamment par le recrutement de personnels hautement qualifiés dans les filières de la chimie et sera contrainte de renforcer son parc mobile par l?acquisition de nouveaux camions et autres matériels de nettoiement. Des stages de formation dans ce cadre sont prévus par cette EPIC qui active actuellement dans certains quartiers de la ville d?Oran par le simple ramassage d?ordures ménagères en attendant la prise en charge de la gestion du futur CET d?Oran, dont l?implantation est prévue dans la région de la « plâtrière », dans la commune de Boufatis. Le lancement des travaux est prévu vers la fin du mois d?avril prochain. 13 communes bénéficieront des services de ce CET qui sera equipé de cinq déchetterie d?une capacité de 12 millions de mètres cubes chacune. Ce futur centre remplacera l?actuelle décharge publique sis à El Kerma. Celle-ci sera reconvertie en un endroit de loisir et de détente, selon la direction de l?Environnement qui se prépare, dès à présent, à effectuer des études de faisabilité pour la réalisation d?espaces verts dans cet endroit hautement qualifié pour recevoir ce type de projets environnementaux.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)