Algérie - Revue de Presse


EL ACHOUR

À quand l?extension de l?école communale ? Ce constat émane de l?association des parents d?élèves qui, dans un courrier adressé à la présidente de l?APC d?El Achour, tente de remédier à cette lamentable situation. « Nous exhortons les autorités locales à procéder à l?extension de cet établissement qui compte 9 salles de cours et qui assure 2 vacations. Vu le nombre élevé d?enfants scolarisés, certaines classes accueillent pas mois de 55 élèves, ce qui influe immanquablement sur l?efficacité de cette école », déplore Mohamed Nakèche, président de l?association. Selon notre interlocuteur, la « rectification du tir » est largement à la portée de l?APC « pour peu que celle-ci daigne prendre en considèration le devenir de nos enfants », ajoutera-t-il, en signalant que nombre de locaux appartenant à l?école ont été détournés à d?autres fins. Et d?affirmer que le réfectoire de l?école, « qui aurait pu être transformé en de nouvelles classes », abrite aujourd?hui les services administratifs de l?Inspection du travail. Une autre aire de plusieurs centaines de mètres carrés, censée aussi faire partie des biens communs de l?établissement, est utilisée comme résidence de l?ex-directeur de ladite école, poursuit encore notre interlocuteur. « Ajoutons à cela l?édification d?un mur de clôture, par l?APC et qui aurait coûté pas moins de 600 millions de centimes. Cette enveloppe aurait dû être consacrée à la création de nouvelles classes surtout que notre localité est à la veille de recevoir plusieurs centaines d?enfants scolarisables et ce à la suite de l?implantation d?un site AADL de 800 logements à El Achour », soutient-il. « Nous invitons l?APC à profiter de ces vacances pour entamer les travaux d?extension quitte à placer quelques cabines préfabriquées », conclut l?association.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)