Oran - Promoteurs : Promotion immobilière


Djillali Mehri à Oran, « Nous avons perdu beaucoup de temps »



 Djillali Mehri a organisé, hier à Oran, un point de presse où il a annoncé, entre autres, l’ouverture prochaine de son établissement hôtelier, Le Royal, situé sur le boulevard de la Soummam, à Oran.

En fait, cette rencontre avec la presse a été provoquée par un incident avec des riverains qui s’offusquaient du déplacement d’un palmier qui gênait l’entrée de son hôtel dont l’ouverture officielle est prévue pour le mois d’octobre. A ce propos, Djillali Mehri nous confiera : « Je suis un homme qui voue un profond respect à la nature. J’ai planté à travers l’Algérie 60 000 palmiers sans l’aide de personne, car j’ai ouvert les yeux sur cet arbre du désert. J’ai aménagé plusieurs espaces publics à Oran. » Abordant Le Royal, notre interlocuteur dira : « Cet établissement hôtelier est le plus bel hôtel cinq étoiles du pays et même d’Afrique. » Et d’ajouter : « Il sera à lui seul une destination, car la ville d’Oran mérite une infrastructure raffinée et de classe. » En marge de cette rencontre, Djillali Mehri reviendra, avec la presse locale, sur les nombreux investissements et projets consentis par son groupe. Il annoncera l’achat de plusieurs assiettes foncières à travers le pays (Alger, Oran, Constantine, Tlemcen…) pour la réalisation, dans le cadre d’un partenariat avec le groupe français Accor, de plusieurs hôtels Ibis de trois et quatre étoiles dont le financement est assuré à hauteur de 40% par les actionnaires et 60% par un emprunt bancaire. Il dira à ce propos qu’une société par action, Sieha, au capital social d’un milliard de dinars, a été créée et un an après sa création, elle a prospecté une dizaine de villes pour son implantation. L’investissement global représente 250 millions d’euros, la réalisation de 3600 chambres et la création de 5 800 emplois directs et autant d’emplois indirects. A propos de ce partenariat, Djillali Mehri nous confiera : « Le groupe Accor n’investit jamais, il est surtout porté sur la gestion, c’est grâce à mes relations que j’ai pu les convaincre d’investir en Algérie et de nous accompagner dans ce projet. » Toujours sur le volet investissements, notre interlocuteur annoncera le lancement prochain d’un hôtel Ibis de 264 chambres à Alger, mitoyen du Mercure, et d’un ensemble hôtelier à Oran, mitoyen du Sheraton Oran. Cet ensemble comprendra, sur une assiette foncière de 15 000 m2, un hôtel Novotel cinq étoiles, un hôtel Ibis de trois et quatre étoiles et deux tours commerciales. Sur un autre registre, notre interlocuteur nous confiera : « L’avenir de l’Algérie, c’est le tourisme et l’agriculture. Mais il est regrettable que pour l’acquisition d’une assiette foncière, les pouvoirs publics ne fassent aucune différence entre un promoteur immobilier, dont l’investissement est amorti au bout d’une année, et un véritable investisseur. D’où l’importance d’instituer des fourchettes de prix en fonction du type et de l’importance de l’investissement. » Et de conclure : « Nous avons perdu beaucoup de temps. »

 







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 29561
Posté par : amina faudil
Profession : professeur
Ville : oran
Pays : Algérie
Date : 26/03/2012
Message : bonsoir,je suis à la recherche d'un promteur qui des projets à bir el jir oules environs Akid lotfi. Merci de votre acceuil