Algérie - Revue de Presse


Distribution de l?eau potable

H24, même durant l?été Quatre millions de mètres cubes de volume d?eau emmagasiné courant 2006, il y a de quoi alimenter en eau potable et H/24 toute la wilaya de Annaba même durant la période estivale. Ce qui donne une évolution de distribution de l?ordre de 2 millions de m3. Une évolution qui s?est matérialisée sur le terrain depuis le mois d?octobre passé par une meilleure couverture des besoins de la population de la wilaya de Annaba. L?Algérienne des Eaux (ADE) a, en effet, décidé de mettre fin au rationnement et au système des plages horaires. Ainsi, les 95 516 abonnés n?auront plus à vivre les difficultés des précédentes années avec des robinets coulant au rythme d?un système de goutte à goutte. Exception faite pour certains quartiers implantés dans l?ancien tissu urbain de la wilaya. Ils seront approvisionnés durant 12 heures seulement. C?est la conséquence de l?arrêt momentané, le 10 février 2007, des compteurs en service à la station de traitement de Chaïba, qui a contraint l?ADE à ramener la plage horaire de distribution à 12 heures au lieu de 24 heures au niveau de ces quartiers. Cette décision est le résultat d?une multitude d?actions conjointement menées par les services de l?hydraulique et l?ADE. De ces actions, nous retiendrons les plus importantes. Elles consistent en des opérations de réhabilitation du réseau ainsi que la maintenance et la réparation des fuites. Des opérations étalées dans le temps et dans l?espace compte tenu que la majorité des conduites datent de la période coloniale. Ainsi, pour la seule année 2006, il a été relevé 6 902 fuites dont 5 554 maîtrisées et réparées. Il reste néanmoins que certaines plus importantes ne semblent pas avoir attiré l?attention de ces mêmes services depuis des années. C?est notamment le cas de celle de la plage Fellah Rachid (ex St cloud) à hauteur de Pizza hot. De très haut débit, cette fuite qui n?apparaît pas au 1er regard, est une véritable tumeur dans le poumon du réseau de l?ADE. Pour les riverains, c?est à partir de là que cette entreprise qui, pour les nouveaux branchements individuels, a opté pour les conduites à forte pression à base de polyéthylène. Chaffia et Mexa ainsi que 2 forages à Bouteldja dans la wilaya de El Tarf forment les sources d?approvisionnement en eau de la wilaya de Annaba. Avec une capacité de 160 millions de m3, le barrage de Chaffia en est la principale avec un débit quotidien d?eau brute à destination de la station de Chaïba de 100 000 m3. De cette quantité, 32 000 m3alimentent le complexe sidérurgique d?El hadjar. Deux conduites principales installées sur 49 km linéaires assurent l?alimentation régulière du réseau. Mis en service en août 2003, le barrage de Mexa avec une capacité d?emmagasinage de 60 millions de m3 conforte la production de l?eau potable. En 2006, avec celui de Chaffia et les 2 forages de Bouteldja, il a permis de distribuer en 2006, 41 654 millions de m3 sur un total de 49 236 millions m3 produits. Plusieurs projets destinés à l?amélioration tant de la production de l?eau brute que celle potable ont été finalisés ou sont en cours de finalisation. La réalisation de plusieurs nouvelles stations de pompage, celle de châteaux d?eau de grande capacité, l?acquisition d?équipements électroniques de contrôle, la formation des effectifs représentent des acquis certains pour une meilleure maîtrise de la distribution en eau des populations. La concrétisation du projet de l?unité de dessalement à proximité de la commune Echat (El Tarf) en est un autre.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)