Chlef - Revue de Presse


Distribution de l?eau potable dans les grandes villes



Pas de restrictions en été Les restrictions dans la distribution de l?eau, décidées en décembre 2006, seront levées durant l?été prochain. Sidi Bel Abbès. De notre envoyé spécial C?est ce qu?a déclaré, hier, le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, en marge de sa visite du travail dans la wilaya de Sidi Bel Abbès. Cette nouvelle mesure concernera en particulier les villes côtières pour lesquelles le plan d?urgence sera suspendu à partir du mois de juin prochain. Les autres régions du pays connaîtront, en revanche, un allégement des restrictions et une amélioration dans l?alimentation en eau pendant la même période. « Il y aura une amélioration et une sécurisation de l?alimentation en eau en été. Nous avons décidé d?améliorer la situation, car durant cette période, la demande des ménages en matière de l?eau sera plus forte », a-t-il affirmé. Les améliorations, selon l?orateur, seront sur le plan des plages horaires. « La mesure sera appliquée différemment et selon les régions. Pour certaines localités, on va passer d?une distribution à hauteur d?un jour sur trois (1/3 jours) à une alimentation quotidienne. Pour la capitale, on va assurer l?eau 12 heures/jour au lieu de 8 heures/jour actuellement », a-t-il expliqué. Toutefois, le premier responsable du secteur de l?hydraulique n?exclut pas le recours, une nouvelle fois, à « de légères restrictions » dès le mois d?octobre prochain. Pour ce printemps, le département de Abdelmalek Sellal ne compte pas introduire des changements, en dépit de l?augmentation du taux de remplissage des barrages à la faveur des dernières précipitations. « Jusqu?au mois de juin, nous resterons sur le quota actuel », a-t-il indiqué. Abdelmalek Sellal s?est montré, par ailleurs, rassurant quant à la suffisance des réserves en eau disponibles actuellement. Selon lui, pour le centre et l?est du pays, il n?y a aucun risque d?autant que le taux de remplissage des barrages dans ces régions « est largement rassurant ». « Nous avons enregistré des apports considérables durant les dernières semaines. Le barrage de Keddara est à 82 millions de mètres cubes, alors qu?il était, il y a trois semaines, à 57 millions de mètres cubes. Le barrage de Taksebt est plein à 100%, soit 181,2 millions de mètres cubes. Mais nous resterons extrêmement économiques en matière de distribution de l?eau », a-t-il souligné. Le gouvernement, a-t-il ajouté, est en train de chercher les solutions pour consolider les réserves hydriques permettant d?assurer de l?eau sans être tributaire de la pluviométrie. Dans ce sens, le ministre a rappelé « les nombreux projets tendant à satisfaire les besoins en eau, notamment à l?ouest du pays ». Pour la wilaya de Sidi Bel Abbès, les autorités ont tracé un programme permettant la résolution du problème de l?eau dans cette région. En plus de la réalisation de 21 forages, le ministre a annoncé le transfert, à partir du Chott Chargui (40 millions de mètres cubes de réserves), de l?eau vers cette wilaya. Revenant sur le transfert de l?eau vers la ville à travers la réalisation du projet Mostaganem-Arzew-Oran (MAO), Abdelmalek Sellal a précisé que ce chantier connaîtra « un petit retard ». Un retard dû à la résiliation du contrat avec le groupement des entreprises allemandes, chargé de la réalisation de la quatrième tranche. « La réalisation des trois premières tranches avance normalement. Le problème s?est posé au niveau de la digue principale du barrage de Chlef. Effectivement, il y a eu la résiliation du contrat avec les Allemands. Le projet a été repris par une entreprise turque qui s?est installée sur les lieux il y a trois semaines », a-t-il annoncé. Prévue pour la fin de l?année 2008, la réalisation du projet, a-t-il enchaîné, sera retardée de 3 à 6 mois pour qu?il soit réceptionné durant le 1er semestre 2009.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)