Oran - Revue de Presse


Des vêtements de contrebande d'une valeur d'un milliard, saisis



Agissant sur informations, les éléments de la brigade régionale des douanes de Tlemcen ont réussi en fin de semaine à Oran, à saisir une importante quantité de marchandises, notamment des effets vestimentaires, issues de la contrebande. Un contrôle routier mené sur la nouvelle autoroute d'Es-Sénia a permis aux douaniers d'intercepter un camion de marque Sonacom immatriculé dans la wilaya de Sétif. Au cours de sa fouille, les éléments de la brigade des douanes ont découvert 3.000 paires de souliers et 1.500 pantalons pour hommes. L'opération de vérification a révélé que les deux personnes interpellées à bord du camion n'avaient aucune facture attestant de l'achat de cette marchandise, ce qui confirme que tous ces effets vestimentaires provenaient des régions frontalières ouest du pays. D'autre part, il ressort de quelques données des investigations menées par les éléments de la brigade régionale des douanes que les contrebandiers devaient acheminer cette marchandise vers les régions de l'est du pays, notamment à Sétif. Conformément à la réglementation qui régit ce volet, la marchandise et le véhicule ont été confisqués en application du code des douanes. L'amende infligée au propriétaire a été fixée à 10 fois le montant global de la saisie estimé à plus d'un milliard de centimes. Les deux personnes interpellées ont été présentées avant-hier, au parquet d'Es-Sénia pour contrebande d'effets vestimentaires. Ces derniers doivent comparaître incessamment devant la justice, apprend-on. Pour rappel, cette affaire intervient quelques mois seulement après celle effectuée par les douanes d'Oran en collaboration avec ceux de Tlemcen et qui avait donné lieu à la saisie de plus d'un milliard de centimes de vêtements de contrebande découverts dans un camion immatriculé dans la wilaya de Constantine.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)