Algérie - Revue de Presse


Des livreurs de marchandisesse plaignent à Collo

Des livreurs de marchandises, notamment boissons gazeuses et produits pharmaceutiques, se sont présentés au bureau de notre journal pour dénoncer une taxe imposée par le locateur du souk hebdomadaire et des espaces publics de revente dans la commune de Collo. « Cette taxe qui concerne les vendeurs ambulants occupant des espaces publics ne doit pas toucher les livreurs », selon ce groupe de plaignants dont certains ont préféré cesser leurs livraisons dans cette commune tant que cette « dîme », jugée illégale, est toujours exigée. Deux années auparavant, un livreur d?une boisson gazeuse connue a boycotté cette commune pendant toute la saison estivale au grand dam des gérants de café, restaurants, etc. Les concernés expliquent, en outre, qu?ils ne sont assujettis à cette taxe que dans la commune de Collo. Contacté par nos soins, le locateur des espaces publics de vente et percepteur de cette taxe dit « respecter le cahier des charges dûment établi par l?APC de Collo », et ne trouve aucun inconvénient à surseoir à cette taxe si l?APC de Collo est disposée à réviser ledit cahier des charges. Au niveau de l?APC, et en l?absence de l?administrateur, des employés nous ont confirmé l?existence de cet article dans le cahier des charges ; cependant, ils restent évasifs quant à la légalité de cette charge qui soulève la colère, non seulement des livreurs mais également de certains commerçants, notamment les pharmaciens qui sont solidaires avec les livreurs.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)