Alger - Revue de Presse


Des citoyens d?Alger-Centre calmés par un élu

Les troubles qui ont secoué, jeudi dernier, Dar El Kef, à Triolet (Bab El Oued), à cause d?une histoire de distribution de logements ont repris hier. C?est pratiquement au même moment qu?un attroupement a commencé à se former devant le siège de l?APC d?Alger-Centre. Des hommes, mais beaucoup plus de femmes, ont tenté un coup de force auprès des responsables de cette commune. Actuellement, ces citoyens habitent soit des caves, soit sur les terrasses des immeubles. Une raison assez suffisante pour « guetter toute information sur le logement », dira une mère de famille portant un haïk algérois. Chacune des personnes présentes sur les lieux évoque, à sa manière, le drame social qu?elle vit depuis des années. « A chaque mandat, on attend une solution pour notre problème, mais rien ne vient en fin de compte et tout le monde sait que certains ont profité de notre situation », dira un sexagénaire furieux parce que ses enfants sont tout le temps malades à cause du lieu où il habite. Au fur et à mesure que le temps passait, la foule grossissait, ce qui amena M. Berrah, premier vice-président de l?APC d?Alger-Centre à aller vers ces citoyens inquiets qu?une énième distribution de logements se fasse sans qu?ils puissent en bénéficier. Il usa de toutes les formules de persuasion pour les informer qu?avant le 30 août en cours seront logés les citoyens concernés par une opération de distribution de 412 logements sociaux à Mahelma. Cela ne les convaincra pas pour autant jusqu?à l?arrivée de Hakim Bettache, un autre élu de cette APC. Celui-ci, connu pour avoir activé dans les comités de quartier, ne trouvera pas beaucoup de mal à s?adresser aux femmes et aux hommes qui faisaient le pied de grue face à l?APC d?Alger-Centre. « Vous voulez habiter, alors préparez vos bagages et tenez-vous prêts le jour du déménagement. » Ce jeune élu, avec son franc-parler qui faisait rire tout le monde, réussira finalement à persuader ses concitoyens. « Chacun des bénéficiaires sera convoqué pour recevoir et l?arrêté d?attribution et les clés. Donc ne perdez pas votre temps à venir ici, alors que vous êtes appelés à décorer votre nouvelle maison », conclura-t-il.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)