Blida



Des cadres de l'Onou ont comparu hier devant le tribunal de Sidi M'hamed.. Hanoune aujourd'hui devant le juge



Mme Hanoune répondra des chefs d'accusation retenus contre elle. Il s'agit notamment de complot ayant pour but de porter atteinte à l'autorité du commandant d'une formation militaire et complot pour changer le régime.L'activité judiciaire se poursuit cette semaine contrairement à ce qui a été rapporté lundi par certains médias. En effet, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune comparaîtra aujourd'hui 19 juin devant le tribunal militaire de Blida pour être entendue par le juge d'instruction. Son avocat Me Boudjemaâ Ghechir a indiqué hier à Maghreb Emergent que Mme Hanoune répondra des chefs d'accusation retenus contre elle. Il s'agit notamment de complot ayant pour but de porter atteinte à l'autorité du commandant d'une formation militaire et complot pour changer le régime. Il expliquera que les avocats de la secrétaire générale du PT assisteront à la séance d'audience se déroulant dans le bureau du juge d'instruction. «À la fin de l'audience, le juge d'instruction près le tribunal militaire de Blida décidera s'il maintiendra ou pas en détention provisoire Mme Louisa Hanoune», a précisé Me Ghechir.
Louisa Hanoune a été placée en détention provisoire le 9 mai dernier dans une prison civile à Blida. Depuis son incarcération, plusieurs actions de solidarité ont été organisées au niveau national et international pour exiger sa libération immédiate. Le jeudi 20 juin, d'autres actions de solidarité sont aussi prévues en Algérie et à l'étranger. Le parquet près de la Cour de Abane Ramdane auditionnera de nouveau aujourd'hui le principal accusé dans l'affaire de saisie de 701 kilogrammes de cocaïne à Oran. Kamel Chikhi alias El Bouchi, qui a été arrêté le 30 mai 2018 et mis en détention provisoire, a été entendu hier par le juge d'instruction près le tribunal de Sidi M'hamed, dans le cadre de l'affaire des conservateurs fonciers.
Lors de son audition, le principal accusé devait être confronté au chauffeur de Abdelghani Hamel, ex-directeur général de la Sûreté nationale (DGSN). L'affaire concerne les documents, les livrets fonciers et les actes de propriété de l'entreprise d'El Bouchi. Plusieurs autres suspects sont également en détention provisoire. Dimanche dernier, c'est Abdelghani Hamel qui a été entendu comme témoin par le juge d'instruction près le tribunal de Sidi M'hamed dans le cadre de cette affaire. Hier, le palais de justice de Sidi M'hamed a traité l'affaire liée aux dossiers des ?uvres sociales du secteur de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
Plusieurs cadres de l'office national des ?uvres universitaires (ONOU) ont comparu donc hier devant le magistrat instructeur près le tribunal de Sidi M'hamed. Les responsables de l'ONOU, après avoir été entendus par la Section Recherche de la Gendarmerie de Bab Jdid, à Alger, sont appelés à répondre d'accusations de corruption, notamment dans le dossier du transport et les contrats d'exclusivité signés avec le groupe Mahieddine Tahkout. Ce dernier a été placé en détention provisoire depuis le 10 juin dernier, ainsi que des membres de sa famille, en l'occurrence son frère Rachid et ses enfants Billel et Hamid.
La mise sous mandat de dépôt de ces hommes d'affaires a eu des répercussions directes sur plusieurs responsables des ?uvres universitaires, soupçonnés d'être de mèche avec lui pour l'attribution de marchés, notamment dans le secteur du transport universitaire. Le même jour, le directeur général de l'ONOU, celui des ?uvres universitaires de Tipaza et le directeur des ?uvres universitaire d'Alger-ouest ont été placés sous mandat de dépôt par le juge d'instruction près le tribunal de Sidi M'hamed.
L'ancien directeur de l'ONOU, Abdelkader Boudraâ, déjà entendu dans les dossiers Tahkout; est placé sous mandat de dépôt à la prison d'El Harrach. Les présumés accusés sont poursuivis pour blanchiment d'argent, corruption et dilapidation de deniers publics. Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed entend donc aller plus loin dans les dossiers qui concernent ce secteur.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)