Algérie - Aérien


Des «Bombardier» pour Tassili Airlines, Le constructeur canadien remporte le marché



La compagnie algérienne Tassili Airlines, appartenant à Sonatrach, va acquérir quatre avions auprès du constructeur aéronautique canadien Bombardier.

L’identité du fournisseur est révélée lors de la cérémonie d’ouverture des plis des offres commerciales qui s’est déroulée hier au siège de l’entreprise mère, en présence du PDG de Sonatrach et de l’ambassadeur du Canada. Les quatre avions neufs de type Q400 reviendront à 84 millions de dollars au total. Alors que le prix unitaire est de 21 millions de dollars.

Le constructeur canadien a été concurrencé par le groupe italien ATR et le consortium européen Airbus qui ont présenté des offres jugées élevées par rapport à celles de Bombardier.

La sélection du fournisseur a été faite sur la base de critères commerciaux que sont le prix de vente, le coût de la maintenance sur 10 ans et le volume de consommation du carburant, ainsi que des aspects techniques comme la vitesse, le cycle de vie en exploitation, l’autonomie au sol. Auxquels il faut ajouter des paramètres généraux (délai de livraison, niveau du bruit émis par l’appareil...). Bombardier a offert, pour le coût de maintenance, un montant de 36 millions de dollars et un coût de carburant de 1.456 dollars, alors qu’ATR a proposé 16,51 millions de dollars comme prix de cession de l’avion, 41,9 millions de dollars pour le coût de maintenance et 1.156 dollars pour le coût de carburant. Airbus a pour sa part offert un prix de 26,8 millions de dollars par appareil, 12,67 millions de dollars par appareil pour la maintenance et 2.513 dollars pour le carburant. Sur la base de ces paramètres, le constructeur canadien a réuni 84,72 points, suivi des deux autres soumissionnaires ATR (70,68 points) et Airbus (64,34 points). D’une capacité de 74 places, les avions seront livrés entre juillet et octobre 2007 à raison d’un appareil par mois.

M. Ali Rezaiguia, le directeur exécutif chargé des finances, a exprimé à l’issue de la formalité sa satisfaction devant le déroulement correct de l’opération et de l’aboutissement de la transaction dont il a souligné le caractère transparent. Il expliquera que l’acquisition d’avions neufs représente la première phase d’un programme d’achat d’une cinquantaine d’appareils par la compagnie qui a entamé sa restructuration.

Tassili Airlines créée en 1998 prévoit dans son plan de restructuration la création de holding formé de trois filiales, une société de transport des pétroliers et des para-pétroliers, une autre pour le transport national et international de voyageurs, et la troisième pour les prestations agro-aériennes (lutte antiacridienne, lutte contre les feux de forêts...). En cela, Tassili Airlines ambitionne de se rapprocher de la posture d’Air Algérie.

Cette opération sera achevée d’ici à la fin de l’année, selon les prévisions du PDG de Sonatrach, M. Mohamed Meziane, en indiquant qu’une manifestation d’intérêt pour le choix d’un partenaire de Tassili Airlines a été lancée. Le directeur des ventes du département Afrique de Bombardier a, de son côté, indiqué que son groupe soumissionnerait pour les prochaines opérations, révélant qu’il est en négociation avec Air Algérie pour lui vendre quatre avions de type Jet d’une capacité 80 à 90 places.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)