Skikda - Revue de Presse


Décharges sauvages à Skikda

Opération coup-de-poing C?est aujourd?hui que débutera l?opération multisectorielle pour venir à bout des décharges sauvages qui n?ont cessé depuis des années de proliférer dans la commune de Skikda. Que ce soit en plein tissu urbain (Langar El Barrani, Bouabbaz, Briqueterie...) ou au niveau des lotissements périphériques (Boulekroud, Sidi Ahmed...) de véritables décharges ont fini avec le temps par constituer un panorama presque « naturel » dans la ville de Skikda. Elles seraient d?après le directeur de l?environnement de la wilaya de Skikda « une vingtaine de décharges qui représentent une agression caractérisée contre l?environnement urbain ». Bien que constituées dans leur majorité de décombres et autres gravats, certaines servent aussi de dépotoir à ciel ouvert aux déchets ménagers. Cette situation qui dure depuis des années ne faisait que s?aggraver devant l?absence d?une cohésion de gestion, le manque d?une politique d?éradication et aussi devant le peu de civisme affiché par certains citoyens qui ne se gênaient nullement de déverser les restes de leurs travaux d?intérieur sur le palier de leur immeuble. Et c?est certainement pour remettre de l?ordre et redonner à la ville sa dimension citadine qu?une réunion pluridisciplinaire a été tenue dernièrement. Présidée par le wali, la rencontre a vu également l?implication directe de la daïra, de l?APC, des directions de l?environnement, de l?urbanisme et des travaux publics. Et c?est suite à cette réunion que les présents ont convenu d?amorcer déjà une opération coup-de-poing pour l?éradication des décharges sauvages suite à la création d?un « comité » qui aura à mettre en pratique une nouvelle politique de gestion des déchets tout types confondus. Selon le directeur de l?environnement, cette opération pilotée par l?APC de Skikda devra « consolider notre approche d?éradication en réunissant tous nos moyens matériels et nos efforts pour parvenir à l?aboutissement escompté ». Ainsi, il a été convenu de mettre à la disposition du comité tous les moyens de la direction de l?environnement acquis dans le cadre du programme sectoriel de relance économique, les moyens matériels et humains de l?APC, l?implication directe de l?Entreprise communale de nettoyage ( Econeg) et des entreprises privées de la voierie. Aussi et d?après les informations fournies par le chargé de la communication de la wilaya de Skikda, « plus de 1000 travailleurs seront engagés à partir de ce jeudi pour entamer l?opération qui verra également l?implication de six entreprises privées ». Par ailleurs, le directeur de l?environnement fera également part de la décision prise par les autorités locales afin de « réactiver la police de l?urbanisme et de la protection de l?environnement, qui dépend de la sûreté. Elle sera ainsi appelée à jouer pleinement son rôle après l?avoir dotée de tous les moyens nécessaires pour mener à bien sa mission ». L?opération qui débutera aujourd?hui (jeudi) est appelée aussi à durer dans le temps, puisque le comité de suivi, présidé par le wali de Skikda, aura à se réunir chaque quinzaine pour faire le point et assurer le suivi.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)