Alger - A la une


Début d'une campagne de sensibilisation à travers le monde pour plaider la cause sahraouie

Début d'une campagne de sensibilisation à travers le monde pour plaider la cause sahraouie
La Coordination européenne de soutien au peuple sahraoui (EUCOCO), mènera une campagne de sensibilisation de pays en pays pour plaider la cause du peuple sahraoui à travers le monde, a annoncé jeudi à Alger, le président de l'EUCOCO, M. Pierre Galand." Nous allons nous déplacer de pays en pays pour plaider la cause sahraouie avant de finir notre périple à Genève (Suisse) auprès du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, a indiqué M. Galand qui a présidé la session spéciale élargie de la task-force EUCOCO à laquelle ont pris part une trentaine de militants et d'activistes sahraouis des droits de l'homme venus des territoires occupés, des représentants de la société civile en Afrique et des participants des différents continents.Il a expliqué que cette campagne va commencer "maintenant" (1er novembre 2012) et s'étalera jusqu'à la fin du mois d'avril prochain, au moment où le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies doit déposer son rapport à l'ONU sur les droits de l'homme." Cette campagne aura un premier moment le 10 décembre prochain quand nous interpellerons à ce propos les ministres des Affaires étrangères de nos pays (Europe)", a-t-il dit, ajoutant que les militants européens de la cause sahraouie " lanceront aussi un appel au gouvernement français à changer d'attitude en matière des droits de l'homme et permettre ainsi aux Nations unies de remplir leur mandat de la Minurso (Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental) en matière des droits de l'homme"." Nous espérons que la France, membre du Conseil de sécurité de l'ONU, acceptera de modifier son attitude et d'accepter que la question des droits de l'homme devienne une composante des mandats de la Minurso dans le but de protéger les droits des citoyens sahraouis", a réitéré M. Galand.Pour le président de l'EUCOCO, il s'agit de faire en sorte pour qu'en Europe " les principaux soutiens du colonisateur, le Maroc en l'occurrence qui occupe le Sahara occidental, prennent conscience qu'il y a un droit international à respecter"." Les opinions publiques européennes, qui sont derrière le peuple sahraoui, ne supportent plus que l'Europe, principalement l'Espagne et la France, maintiennent ce soutien permanent à l'occupant marocain", a encore asséné le président de l'EUCOCO.Il a estimé en outre que cette campagne s'inscrit dans un " cadre à long terme" devant aboutir à la reconnaissance du droit à l'autodétermination du peuple sahraoui dans sa "plénitude", c'est-à-dire s'exprimer pour son indépendance", a-t-il expliqué.M.Galand a rappelé que l'EUCOCO a été à New York le mois d'octobre dernier pour plaider devant la 4e commission des droits de l'homme des Nations unies pour le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)