Algérie - Revue de Presse


De l?art aux abattoirs



Après avoir vainement essayé de sensibiliser les pouvoirs publics sur l?opportunité d?associer des artistes algériens à l?aménagement des futures stations du Métro d?Alger, sans résultat, plusieurs d?entre eux reviennent « à la charge », en demandant aux autorités publiques de surseoir à la destruction des Abattoirs situés à Hussein Dey. L?idée fort intéressante serait de le réhabiliter. Ces installations, plus que centenaires de la capitale, ne seraient pas utilisées pour un usage de boucherie mais au service de l?art. En effet, ces mêmes personnes suggèrent de participer à cette reconversion en vue d?en faire des ateliers d?artistes, des espaces d?exposition et de convivialité, destinés au public. Les Algérois pourront ainsi aller à la découverte des arts plastiques au sein du futur quartier des Affaires de la capitale dans un espace qui sera appelé à rompre avec la monotonie des tours administratives, dont les projets commencent à sortir de terre à l?instar de la future cour d?Alger qui domine déjà plusieurs hectares à réhabiliter. Plusieurs capitales ou grandes villes à travers le monde, comme Londres avec ses vieux docks de la Tamise, ont su préserver une partie du patrimoine architectural destiné de prime abord à la destruction, sinon carrément à la reconstitution pour donner une âme de grands ensembles urbains de verre et de béton.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)