Chlef - Revue de Presse


Dan ANGHULESCU

« J?ai quitté El Harrach pour ma dignité » Le Roumain Anghulescu est revenu à Blida alors que c?est Mouassa qui était pressenti pour remplacer Bouaratta. M. Anghulescu, dans quelles circonstances avez-vous quitté El Harrach ? Je voudrais d?abord souligner que je garde de très bons souvenirs d?El Harrach, notamment avec les membres du comité directeur, MM. Obeidi Fatah, Abdellah, Krimo Matouk et Abbou, les joueurs notamment Ould Mata et Azizane, et les supporters harrachis que je respecte beaucoup et qui sont parmi les meilleurs d?Algérie. J?ai été contraint de partir pour le bien du club car les relations avec le président Lefki se sont détériorées. Ce dernier m?a insulté devant tous les dirigeants en utilisant un langage grossier et ce à la veille du match contre Béjaïa. Il m?a même traité de « bandit, de voleur et de tricheur ». Si j?étais resté, c?est le club qui aurait payé les « dégâts ». Même après ma démission, je l?ai appelé au téléphone par courtoisie, mais il n?a pas voulu me répondre. Dans ses dernières déclarations, Lefki tente de m?humilier en disant qu?il m?achetait mes costumes, c?est petit de sa part. Au même titre que tous les membres de la délégation de l?USMH, j?ai bénéficié d?un costume, il ne m?a rien offert. Mon éducation ne me permet pas de m?abaisser à ce niveau. Et comment êtes-vous revenu à Blida ? J?ai été appelé par les dirigeants de Blida, dont je garde de très bons souvenirs. J?ai eu une discussion franche avec le président Zahaf qui m?a impressionné par sa façon de voir les choses. Nous sommes tombés d?accord. C?est quelqu?un qui a beaucoup d?ambition pour son club. Comment avez-vous trouvé l?équipe de Blida ? D?abord, je voudrais répondre à Lefki qui a déclaré vendredi à la radio que j?étais déjà en contact avec Blida avant le match de Béjaïa. Ce n?est pas vrai, puisque le match El Harrach-Béjaïa s?est déroulé le même jour que la rencontre USMB-Chlef. Je ne pouvais pas savoir ce qui allait se passer à l?avance. Si Blida avait battu Chlef, rien n?aurait changé. Ensuite, M. Bouaratta est un ami et enfin, après le départ de ce dernier c?est Mouassa qui a été contacté et non moi. Donc, Lefki se trompe sur mon compte... Pour revenir à votre question, disons que l?équipe blidéenne est abattue sur le plan psychologique, les joueurs doivent être solidaires pour remonter la pente... J?étais content de constater le retour du Burkinabé Tall que je connais très bien... Je ne voudrais pas faire de promesses en l?air mais je suis sûr que l?équipe s?améliorera.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)