Algérie - A la une


CRB : Gamondi surpris des déclarations de Gana

CRB : Gamondi surpris des déclarations de Gana
«Je n'avais aucun rendez-vous avec Gana, ni le mardi ni le mercredi.» Harkat : « Il n'y a que la victoire qui pourrait arranger notre situation.»
N'ayant pas reconduit Arena, et après le faux bond de Gamondi, le CRB se retrouve sans entraîneur. Azzedine Gana comptait, suite à ces derniers évènements, relancer Alain Geiger, comme il nous l'avait déclaré hier dans ces mêmes colonnes, mais il s'est fait devancer par Abdelkrim Medouar qui a officiellement conclu avec le technicien suisse. Auparavant, il y avait l'option Saâdi qui est vite tombée à l'eau, en raison de la maladresse des dirigeants qui étaient en même temps en contact avec Gamondi, et celle de Amrani, qui n'est plus d'actualité apparemment, on ne sait pour quelle raison. Bref, cette situation, à la fois très confuse et très inconfortable pour Gana, va obliger ce dernier à trouver le plus vite possible une issue à cette impasse, et qui sait, Gamondi pourrait être relancé.
« Le RDV c'était mercredi et non mardi »
Concernant le faux bond qu'aurait fait l'entraîneur argentin aux dirigeants du CRB, l'ex-entraîneur de l'USMA dit n'avoir posé aucun lapin aux dirigeants du Chabab et nie leur avoir fixé un quelconque rendez-vous mardi dernier. Gamondi était même très surpris de découvrir les déclarations de Gana où ce dernier remet en cause son honnêteté et sa bonne foi, du fait qu'il aurait manqué le rendez-vous de mardi dernier et n'a pas daigné répondre aux appels des responsables du club. Gamondi nie tout cela. Il affirme qu'il n'a reçu aucun appel d'un quelconque dirigeant du CRB, encore moins de la part de Gana et fait savoir en même temps que le rendez-vous en question était fixé pour mercredi et non mardi. Le manager du technicien argentin nous a également fait savoir qu'aucun rendez-vous n'a été fixé pour mardi et qu'il avait eu une communication téléphonique mercredi avec Gana pour confirmer le rendez-vous de mercredi, mais le président du Chabab, toujours selon le manager de Gamondi, s'est excusé de ne pouvoir venir.
Gamondi a exigé la présence de Malek Reda
Et selon nos dernières informations, Gamondi aurait de son côté exigé la présence de Malek Reda, un des responsables du CRB, en qui il a confiance. Mais puisqu'il faisait tard, l'entrevue entre les deux parties n'a pu avoir lieu. En tout cas, c'est une histoire à dormir debout. Hier, des supporters du CRB ont accosté Gamondi dans un restaurant à El Biar et lui ont demandé de leur expliquer ce qui se passe exactement entre lui et les dirigeants. Il leur a répété la même chose, en ajoutant qu'il était prêt à entraîner le CRB, et que si les négociations coincent, ce n'est pas de sa faute. Qui dit vrai '
Il est rentré hier au Maroc
De toutes les manières, il n'y aura pas de rendez-vous ces jours-ci avec Gamondi, même si la direction décide de le relancer. Car, l'entraîneur argentin est rentré hier après-midi chez lui au Maroc où sa petite famille ne cesse de le réclamer. La balle est désormais dans le camp des Belouizdadis, après que Gamondi s'est montré une nouvelle fois disposé à négocier. Mais pas avant que les dirigeants n'aient rempli la seule condition qu'il leur a déjà posée, celle de régulariser tous les joueurs. Car, pour lui, il ne sert à rien de prendre une équipe dont les joueurs ne sont pas payés, il ne veut pas vivre les mêmes problèmes qu'auparavant. Affaire à suivre.
«Je n'avais aucun rendez-vous avec Gana, ni le mardi ni le mercredi»
Après tout ce qui a été dit à son sujet ces dernières 24 heures, Miguel Angel Gamondi a accepté de nous livrer sa version des faits. L'ex-entraîneur de l'USMA nous fait savoir que son dernier contact avec les dirigeants du CRB remonte à dimanche dernier, avec un certain Malek Reda, une personne avec laquelle il entretient de bonnes relations. «Mon dernier contact avec eux, c'était dimanche. J'ai discuté avec Malek Reda qui était accompagné de Gana et d'autres dirigeants. Ils m'ont proposé de revenir au CRB, mais je leur ai fait savoir que je leur rendrai la réponse mardi ou mercredi. Mais il n'était pas question d'un quelconque rendez-vous, ni le mardi ni le mercredi. Mon manager a toutefois essayé de leur fixer un rendez-vous le mercredi, mais je l'en ai empêché. »
« J'ai reçu six appels, mais je ne connais pas le numéro de Gana, pour ne pas lui répondre »
S'agissant des appels des dirigeants du CRB, le technicien argentin raconte que le soir du mardi, il était en discussion avec son épouse et qu'il n'avait pas fait attention aux appels sur son portable. «Je passe par une période très difficile. Je n'ai pas encore réglé mes problèmes avec l'USMA, ni celui de l'appartement. Je discutais avec mon épouse qui veut rentrer au Maroc à cause de la scolarité des enfants. C'était une réunion très importante, et je ne pouvais pas faire attention aux appels. Il est vrai que j'ai trouvé environ six appels, mais je ne savais pas de qui ça pouvait être. Je n'ai pas le numéro de Gana pour savoir que c'est lui qui m'a appelé.»
« Ma seule condition, c'était de régulariser les joueurs »
En ce qui concerne les conditions financières draconiennes qu'il aurait posées à la direction du Chabab, Gamondi nie également tout et ne veut pas parler de l'aspect financier. «Ma rémunération passe au second plan. Ce n'est pas ça le problème. Ma condition, c'était de régulariser la situation financière des joueurs. C'était ma seule condition. Je ne veux pas me retrouver à chaque fois confronté aux mêmes problèmes de grève et tout ce qui s'en suit. S'ils le font, je suis prêt à revenir, la balle et dans leur camp et ils savent où je suis. Mais si je reçois une autre offre de la part d'un autre club, je ne pourrai pas les attendre. Et je veux profiter de cette occasion pour remercier tous les supporters du CRB qui m'ont témoigné leur soutien et qui veulent que je revienne.»
-
Le CRB au complet face à El Eulma
Les dernières séances d'entraînement du Chabab ont vu la présence de l'ensemble de l'effectif belouizdadi, y compris les éléments qui étaient blessés, à l'image d'Aksas, Boukedjane et Mekhout. Hormis Slimani, c'est un groupe au complet qui affrontera demain le MCEE dans un match où le CRB devra confirmer sa dernière victoire contre la JSK.
Aksas opérationnel
C'est presque une certitude, Amine Aksas sera de la partie demain contre le MCEE. Après avoir repris les entraînements mercredi passé avec une séance légère, le défenseur belouizdadi s'est entraîné hier le plus normalement du monde et n'a pas ressenti de douleurs au dos. Il pourra peaufiner sa préparation lors de la séance d'aujourd'hui, afin d'être fin prêt pour le rendez-vous de demain.
Une large marge de man'uvre pour Bouhila
L'entraîneur adjoint du CRB, Karim Bouhila, disposera demain donc de son effectif au complet. Il n'aura pas de soucis de ce côté, dans la mesure où il aura une large marge de man'uvre pour composer son équipe et présenter le groupe le plus performant.
Une dernière séance aujourd'hui à 16h
Le Chabab effectuera aujourd'hui une ultime séance avant le match de demain qui va l'opposer à El Eulma. Ladite séance aura lieu à 16h au stade du 20-Août où Bouhila apportera les dernières retouches à son équipe.
-
Harkat : « Il n'y a que la victoire qui pourrait arranger notre situation»
Sofiane Harkat confirme que le groupe est animé d'une bonne volonté pour enchaîner demain avec une autre victoire, synonyme d'un nouveau départ pour le Chabab.
Comment vous préparez ce match contre le MCEE '
Dans de bonnes conditions. Il y a une bonne ambiance et tout le monde est décidé à gagner ce match.
C'est le match de la confirmation de votre dernière victoire, non '
Exact, il faut confirmer cette dernière victoire et repartir à nouveau sur de meilleures bases. Il faut donc enchaîner avec une autre victoire pour relancer la machine et retaper le moral des joueurs. Ce match est important pour nous, il faut le gagner.
Si toutes les conditions sont réunies, il n'y aura toutefois pas d'entraîneur sur le banc si l'on excepte l'entraîneur adjoint Bouhila. Un commentaire '
C'est peut-être le seul point noir, mais nous avons Bouhila et Boudjalti qui sont en train de faire du bon travail aux entraînements, et nous allons tout faire pour leur faciliter la tâche. En tout cas, l'absence de l'entraîneur n'influera pas négativement sur nous.
Mais en début de semaine, la reprise était très timide avec plusieurs absences...
Ceux qui s'étaient absentés avaient sûrement leurs raisons, mais l'essentiel c'est que le groupe a été au complet durant les dernières séances pour bien préparer ce match contre El Eulma et le gagner Inchallah. Car, nous savons qu'une victoire peut arranger notre situation.
Justement, nous avons remarqué que l'ambiance est meilleure lors de ces dernières séances...
Oui, il y a une bonne ambiance, je crois que tous les joueurs sont conscients qu'il n'y a que la victoire qui peut améliorer la situation, on l'espère en tout cas.
Cela fait longtemps que vous n'avez pas joué au 20-Août. Quel est votre sentiment '
Nous sommes très heureux bien sûr de revenir au 20-Août pour jouer devant nos supporters. Nous n'avons plus joué sur notre terrain depuis le match contre l'USMBA, et je crois que c'est l'occasion de faire un retour triomphal pour nos supporters auxquels nous tâcherons de faire plaisir.
En évoquant le match contre l'USMBA, vous ne craignez pas que ce scénario serépète '
Non, ce scénario ne va pas se répéter, nous serons vigilants. Et puis, ce match contre l'USMBA est particulier, nous avions très bien joué et nous n'avons pas été récompensés. Et je pense que le déclic a été provoqué face à la JSK.
Comment évaluez-vous votre rendement après huit journées '
J'essaie chaque jour de donner le meilleur de moi-même, je suis concentré sur mon travail et je n'ai jamais douté de mes capacités. Globalement, je pense que les choses se sont plutôt bien passées pour moi et je vais essayer de m'améliorer davantage de match en match.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)