Alger - Revue de Presse


Coupe de la CAF



MC Alger 3 - KWARA-UNITED 0 (Kwara qualifié aux tirs au but 6-5) A un cheveu? Le MC Alger a quitté la compétition africaine sur un goût d?inachevé en s?inclinant aux tirs au but (6-5), après avoir réalisé le plus dur, c?est-à-dire remonter les trois buts de retard concédés au match aller, il y a quinze jours. Il faut admettre que les Mouloudéens avaient réussi l?exploit de refaire leur retard en dépit de l?absence de plusieurs joueurs titulaires pour cause de suspension ou de blessure. Chose qui n?était pas évidente avant la rencontre. Seulement, avec la détermination et surtout le soutien du public venu en masse, les Mouloudéens ont réussi à planter trois banderilles au gardien Abou Issa, dont deux dans les vingt premières minutes. En effet, Zemit ouvre le bal en reprenant puissamment une balle mal renvoyée par la défense qui ira mourir dans la lucarne (15e). Quatre minutes plus tard, Badache double la mise. Sur un corner repris en deux temps par Bouguèche puis Sidibé, le gardien renvoie la balle dans les pieds de Badache qui ne se fit pas prier pour mettre le cuir au fond. Tout le monde commençait alors à espérer. Les plus âgés se remémoraient le scénario de Hafia Conakry en finale de 1976. Le suspense durera longtemps, surtout après la sortie de Hamadou qui a permis à l?adversaire de s?emparer du milieu de terrain et de prendre possession du ballon. Kwara United a failli même bénéficier d?un penalty à la 57e suite à une agression de Hosni sur un attaquant. Le MCA ne baissera pas toutefois les bras et continuera à pousser par le biais de Younes notamment. Celui-ci a failli trouver le chemin des filets sur une reprise de la tête qui obligea le gardien à étaler toute sa classe pour dévier le cuir en corner. Dans le dernier quart d?heure, l?attaquant malien Sidibé libère les siens en inscrivant le troisième but en deux temps après un joli service de Badji à ras de terre. Le compteur est remis à zéro, mais la bande à Fabbro n?arrivera pas à ajouter un quatrième but synonyme de qualification. Ainsi on procédera à la séance des tirs au but pour départager les deux antagonistes. Le Mouloudia se montrera moins adroit avec deux ratages de Illoul et Bouguèche et du coup se voit éliminer de la compétition. Une élimination avec les honneurs, certes, mais qui a laissé un sentiment de frustration aussi bien chez les joueurs que chez les supporters. Dommage !  Palmgreen (entraîneur Kwara-United) : « L?équipe du Mouloudia pratique un beau football et elle n?a pas besoin de toute cette hostilité. La preuve, privée de plusieurs éléments, elle a su comment refaire son retard. Les penalties, c?est comme à la roulette. Mon équipe sur le terrain a bien réagi tactiquement, sinon ça aurait été pire. La chance a été de notre côté. »  Enrico Fabbro (Entr. MCA) : « Aujourd?hui, contrairement au match aller, l?équipe a bien réagi. On a remonté le score, mais en vain. Les penalties, vous savez, c?est un coup de chance. En 2e mi-temps, l?équipe a baissé un peu le rythme, parce que les joueurs avaient peur d?encaisser un but assassin, ce qui a joué psychologiquement un peu en notre défaveur. Dans l?ensemble, on a fait nul et la chance a choisi l?équipe adverse. C?est aussi ça le football et vous me voyez très déçu. »  Arbitrage : Yousser Saâdallah, Choukri Saâdallah, Yamen Mellouchi (Tunisie). Buts : Zemit (15e), Badache (19e), Sidibé (77e) (MCA) Averts : Bouguèche (MCA), Amafé, Okiniré, Obade, N?Kono (Kwara)  MCA : Ouamane, Belaïd, Hamadou (Illoul 60e), Hosni, Galoul, Zemit (Belkaïd 85e), Younes, Badji, Badache (Largot 45e), Sidibé, Bouguèche Entr. : Fabbro  KU : Abou Issa, Amafé, Okiniré, Baba Soulé (Baba Touré 46e), Okali, Ahmed Mohamed, Obade, Akondo, Ijaya (Chukouama 63e), Jonas, N?Kono Entr. : Palm Green




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)