Algérie - Revue de Presse


Coupe Arabe des Clubs : ESS - El Faïçali (aujourd?hui à 18 h)



Le leadership en jeu L?Aigle noir sétifien affronte, aujourd?hui, le représentant jordanien, El Faïçali, pour le compte de la dernière journée de la phase des poules. L?Entente, qui est déjà qualifiée pour le carré d?as, aura fort à faire face au Faïçali qui s?est déplacé à Sétif avec la ferme intention de ne pas perdre. Une défaite sera pour le doyen des clubs jordaniens (qui s?est présenté avec 19 joueurs dont 2 gardiens), synonyme d?une élimination d?autant que son rival En Nasr Essaoudi est parti, mardi, gagner au Koweït où il s?est défait par deux buts à zéro. Ce résultat, qui n?a pas été du goût des gens d?El Faïçali, accentue la pression sur la bande de l?Irakien Adnan Hamed qui sera, à l?occasion, privé des services de l?Egyptien Mohamed Adel (blessé) et Chérif Adnan (suspendu pour six mois par la direction du club, à cause d?un mauvais comportement vis-à-vis de son coach). Abou Kachek est du voyage, contrairement aux informations rapportées dans notre édition d?hier. Les Jordaniens, qui ont fait l?impasse sur l?entraînement du mardi, à cause certainement de l?éreintant voyage qui aura duré plus de 14 h, se sont entraînés hier au 8 Mai à l?heure du match et loin des curieux. Conduite par le manager général du club, Thamer El Adouane, la délégation jordanienne, composée de 27 personnes, ne jure que par la victoire : « L?Entente, qui est qualifiée, est la révélation de cette 4e édition. Cela dit, El Faïçali, qui connaît les forces et faiblesses de Sétif, est décidé à relever le défi », dira le maître à jouer des Bleus, Mouaïd Salim, qui croit dur comme fer en la victoire devant impérativement l?emporter par son team, sachant que le goal-average est, en cas de match nul, à l?avantage des Saoudiens. L?Entente, qui veut éviter le Zamalek du Caire, leader du groupe A, est cloué au pilori. Le succès est impératif. Avec les forfaits de Bourahli, Touil et Amirat (toujours indispensables) et les problèmes de Hadj Aïssa (ébranlé par les douleurs des adducteurs), la mission de la bande à Saâdane ne sera guère aisée. Le public qui se déplacera une nouvelle fois en masse, au 8 Mai, assistera, sans nul doute, à un match des plus palpitants. La touche des deux entraîneurs, qui se connaissent bien, caractérisera la confrontation qui sera dirigée par un trio libyen. N?ayant d?autres choix que le succès qui propulsera le vainqueur aux premières loges du groupe B qui a tenu en haleine tout le monde, les deux formations vont s?adonner à une grande bataille dont l?issue déterminera la position des uns et le sort des autres. Cela dit, l?Aigle noir qui doit éviter les blessures, d?autant que le derby des Hauts-Plateaux sétifiens se profile à l?horizon est, par ailleurs, sommé de se méfier de son vis-à-vis qui ne manque ni d?atouts ni de motivation pour essayer de renverser la situation et déjouer tous les pronostics : « En dépit des absences de certains piliers de l?équipe, nous comptons bien boucler cette phase par une victoire. Certes, notre mission ne sera pas simple, mais nous sommes décidés à faire le maximum pour terminer en roue libre. Un succès face à El Faïçali est un bon prélude pour la suite des événements », dira Khaled Lamouchia, l?autre porteur d?eau de l?Aigle noir. Bref, les regards d?Arabie, de Jordanie et de beaucoup d?autres cieux seront braqués vers Aïn El Fouara, l?Algérienne.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)