Algérie - Revue de Presse


CORAIL



Lourdes peines pour les trafiquants de corail Le tribunal d?El Kala a condamné à trois ans de prison ferme et 1 million de dinars d?amende Mahmoud Mansri qui reconnaît être propriétaire des 40 kilos de corail saisis au début du mois de juin par la police au moment où il tentait de passer frauduleusement la frontière, et chef d?une filière où sont impliquées ses propres filles (El Watan du 6 juin). Le chauffeur a écopé d?un an avec sursis et le véhicule qu?il n?a fait qu?emprunter a été saisi. La fille âgée de 26 ans a écopé aussi d?un an avec sursis et sa s?ur cadette âgée elle de 14 ans a été relaxée. A El Kala, les gens reprochent plus au principal accusé, qui n?est pas un vague inconnu, d?avoir impliqué ses propres enfants, des filles de surcroît, dont une mineure, que de tremper dans une activité illicite qui encourage le pillage de corail et la consommation de la drogue. Le tribunal a également condamné, hier, à des peines de prison, 4 marins pêcheurs surpris par les gardes-côtes en flagrant délit de pêche au corail, mais qui auraient réussi à se débarrasser de leur récolte avant l?accostage. Remis une première fois en liberté pour défaut de preuve, c?est sous le chef d?inculpation d?outrage à officier de police qu?ils ont été condamnés et incarcérés. C?est la sixième affaire liée au corail traitée depuis le début de l?année. Depuis janvier dernier, 27 personnes ont été arrêtées et plus de 60 kg de corail saisis.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)