Constantine - Revue de Presse


Constantine

Cybersoirées Trente minutes au plus après la rupture du jeûne, les cybercafés de la ville enregistrent un rush qui ne s?est pas démenti depuis le début du Ramadhan. Les ados constituent l?essentiel de cette clientèle dont l?enthousiasme crée une ambiance que l?on ne retrouve nulle part ailleurs. Ambiance juvénile mais néanmoins feutrée où chacun s?applique à surfer sur le Net. Les uns pour consulter leurs e-mails, les autres pour rechercher des infos et documents divers sur les sites web. Il y a aussi les accrocs du chat qui les relie aux internautes du monde entier à travers des dialogues en ligne qui se jouent des frontières. Pour leur part, les fans de musique, et ils ne sont pas en reste, savourent leurs tubes préférés. Les écouteurs rivés aux oreilles, ils semblent déconnectés de la réalité, insensibles à tout ce qui les entoure et au temps qui égrène ses minutes sans qu?ils en prennent conscience. Dans ce petit monde « cybernétique », on retrouve également les amateurs des jeux en réseau leur permettant, par petits groupes, de s?affronter sur le réseau local du cybercafé. Un passe-temps très prisé où l?on teste ses capacités au dernier jeu à la mode. Malheureusement pour nos jeunes internautes, en ces soirées du Ramadhan, la demande dépasse largement l?offre, ce qui prive certains d?entres eux, notamment les retardataires, de satisfaire un hobby assimilé par tous à une forme d?évasion qui leur fait oublier, l?espace d?une soirée, les incertitudes d?un avenir qu?ils préfèrent occulter pour mieux l?affronter le moment venu.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)