Constantine - Zighoud Youcef


Constantine, Y a-t-il des photos de Zighoud Youcef ?



La wilaya de Constantine a fêté le 50e anniversaire de la mort du chahid Zighoud Youcef, tombé au champ d’honneur le 23 septembre 1956.

C’est bien sûr sous le haut patronage du président de la République, des moudjahidine de la wilaya de Constantine qu’a eu lieu la commémoration qui ressemblait aux précédentes, sauf que cette fois-ci, les organisateurs ont été out jusqu’au trognon. Et pour cause, sur toutes les banderoles annonçant l’événement plusieurs jours à l’avance et suspendues à travers les artères de Constantine et de la daïra de Zighoud Youcef, dans un parfait assortiment de couleurs verte, blanche et rouge, on remarquait, bien mis en évidence, le portrait de…Bouteflika ! Le portrait du Président trônait (sans jeu de mots) majestueusement sur les banderoles annonçant les festivités d’un valeureux chahid mort pour la patrie. Les organisateurs ont jugé inutile d’afficher son portrait. Cet « oubli » a fait grincer des dents du côté de Zighoud Youcef, où quelques habitants se sont offusqués de l’absence de la photo d’un des leaders de la Révolution. Cette lacune n’est pas la première du genre puisqu’il y a quelques mois les autorités de Aïn M’lila ont fait la même bourde en affichant un portrait géant du Président, avec en-dessous un autre vraiment minuscule de Larbi Ben M’hidi lors de la commémoration de l’anniversaire de son décès.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 35517
Posté par : taibi rida
Ville : constantine
Pays : Algérie
Date : 07/07/2012
Message : en plus de ce qui est ecrit sur cet article, il y a une remarque a ajouter au sujet des photos de nos martyrs Pour cela il suffit de se rendre sur la route de la cite Boussouf vers la sortie de Constantine et avant le barrage fixe de la police Sur le panneau publicitaire on y trouve la photo d'un de nos martyrs mais avec le nom et le prenom d'un autre Voila comment on se comporte avec l'histoire de ce pays car au dela de la simple publication c'est aussi par ces affiches qu'on transmet des messages C'est tout simplement un comportement haurissant