Constantine - Divers Travaux Publics


Constantine, Salon international de l’immobilier, Rush aux stands de l’EPLF et de la Cnep

Tenu récemment au centre des expositions de la zone industrielle Palma, le Salon international de l’immobilier, de l’habitat et du BTPH (le premier du genre) a donné à voir beaucoup de choses intéressantes.

Tous corps confondus, le nombre des exposants a néanmoins frisé la soixantaine. Groupements d’intérêt commun des EPLF, promoteurs immobiliers, la CNEP-Banque, agence foncière, fabricants locaux et importateurs en matériaux de construction, etc. Au stand de l’EPLF-Boumerdès, la maquette et le plan de masse des deux projets phares ont attiré plus d’un. Le premier projet qui est en cours de réalisation à la nouvelle ville Ali Mendjeli concerne 120 logements sociaux participatifs. L’autre projet fait état de la réalisation sur le versant nord du plateau de Aïn El Bey de 385 maisons individuelles, site baptisé Résidence le Rhumel. En plus des 11 variantes de villas proposées aux acquéreurs, Abdelhakim Brachemi, directeur général de l’EPLF-Boumerdès, a souligné les annexes envisagées et en particulier le projet de réalisation d’un parc aquatique de 1500 m2, d’un centre commercial doté d’un parking souterrain ainsi que des aires de détente et de loisirs. Il soulignera à ce sujet que 80 villas ont d’ores et déjà fait l’objet d’une réservation ferme sur les variantes allant du F4 au F7 et dont la surface totale varie entre 230 m2 et 560 m2. La fourchette des prix se situe entre 7524 000 DA et 12 389 000 DA s’agissant des villas isolées les unes des autres. Quant aux villas jumelées, précise ce dernier, il en coûtera clé en mains entre 8 908 000 DA et 9 293 000 DA. Au stand de la CNEP-Banque, l’on apprend qu’il y a, dans le cadre de l’opération de financement de la location-vente sur deux sites de la nouvelle ville Ali Mendjeli, deux programmes portant sur la réalisation de 528 logements pour l’un et 240 pour l’autre. A l’instar des autres projets lancés par cette institution à l’échelle nationale, des retards ont été enregistrés, lesquels sont imputés à la lourdeur constatée notamment dans la délivrance des pièces administratives et des titres de propriété des assiettes foncières et du permis de construire. D’autres stands d’unités produisant des carreaux monocouches, des radiateurs de chauffage central…






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)