CONSTANTINE, Partenariat Sonelgaz-université,Sonelgaz courtise l’université.

Quelques jours à peine après la rencontre organisée conjointement par l’université Mentouri de Constantine et la filiale distribution Est de Sonelgaz, le directeur général de cette dernière a tenu lundi un point de presse afin d’apporter davantage d’éclaircissement sur le projet de partenariat amorcé par les deux entités.

Sonelgaz, en pleine phase de restructuration de son personnel, compte, en effet, recruter en visant la fine fleur du produit universitaire. Un plan étalé sur 3 à 5 années pour l’intégration d’une moyenne de 200 cadres universitaires et 200 à 250 diplômés du cycle court/an dans les wilayas de l’Est, a affirmé le directeur général. A travers cette opération, le fournisseur algérien de l’énergie domestique, qui emploie quelque 4400 personnes, compte pousser le taux d’encadrement situé actuellement autour de 12%. Cela dans le cadre d’une nouvelle vision qui prend en considération l’exigence du marché dans la perspective d’une éventuelle ouverture qui va certainement exacerber la concurrence. Les ressources humaines devenues le fer de lance de toute entreprise imposent à Sonelgaz de se mettre au diapason et affiner ses capacités managériales pour ainsi permettre un saut qualitatif à toute l’entreprise. « Actuellement, le recrutement n’est rentable qu’à partir de 3 à 4 années, ce qui est lent dans un contexte de concurrence rude et c’est pour cela qu’on a besoin des meilleurs », affirme le directeur général. En attendant la création d’une Corporate University consacrée à la formation spécialisée dans les métiers, Sonelgaz compte puiser dès la sortie de la promotion 2006 dans les amphis de l’université pour cueillir les meilleurs, qui, par la suite, devront bénéficier d’une formation d’intégration dans les techniques d’informatique et d’Engineering. Quelle est la contrepartie pour l’université ? Rien, si ce n’est le bénéfice à un nombre infime de diplômés de postes de travail. Avec cette opération, Sonelgaz réussit un coup machiavélique qui n’en est pas moins évident dans toute économie libérale, comme pour confirmer qu’elle est déjà installée dans ce type de système. Le plan s’étalera sur trois phases. La première est déjà en cours après les premiers contacts avec l’université et devra se poursuivre à travers la deuxième rencontre prévue au mois d’octobre, correspondant à l’entrée à la phase suivante avec l’offre de stages de fin d’études pour les étudiants. Plus tard, une action plus pointue sera engagée afin de permettre au partenariat de prendre toute sa signification.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 380453
Posté par : Manaa faouaz
Profession : حاصل على شهادة ماستر2 في الاتصالات
Ville : bordj bou arreridj
Pays : Algérie
Date : 04/07/2018
Message : لي الشرف العظيم ان اتقدم الى سيادتكم المحترمة بطلبي هذا المتمثل في منصب عمل واخيرا تقبلو مني فائق التقدير والاحترام وشكرا



Numéro commentaire : 52927
Posté par : amouri djamel
Profession : sans
Ville : constantine
Pays : Algérie
Date : 23/12/2012
Message : par plaisir j'offre un local commercial pour location a votre honorable societe a la nouvelle ville ali mendjeli de constantine de 88 metre carre de superficie tres bonne situation



Numéro commentaire : 52708
Posté par : amouri djamel
Profession : sans
Ville : constantine
Pays : Algérie
Date : 22/12/2012
Message : je veux mettre en location un local commercial situe a la nouvelle ville ali mendjeli a constantine tres bonne situation de 88 metre carre a deux niveau en face de l'universite



Numéro commentaire : 28696
Posté par : benatallah meriem
Profession : TS SECRETAIRE DE DIRECTION BUREUTIQUE
Ville : constantine
Pays : Algérie
Date : 13/03/2012
Message : je cherche un emploi au SONELGAZ CONSTANTINE OU LES ENVIRENTS