Constantine, Lever de rideau sur le festival du jazz



C’est aujourd’hui que débutera officiellement la quatrième édition du festival du jazz qui sera abritée par le théâtre régional de Constantine.

 Un festival qui a acquis désormais une dimension internationale avec la participation remarquée de groupes étrangers de renom aux côtés de deux groupes algériens, Sinouj de Constantine et Foursane El-Djanoub de Annaba.

 Selon les organisateurs, ce festival qui durera jusqu’au 5 mai est dédié à la mémoire de Aziz Djemame, disparu le 5 juillet 2005 et qui s’est entièrement dévoué à la réussite d’un tel événement. Les participants à cette édition veulent ainsi perpétuer l’oeuvre de Aziz Djemame pour honorer sa mémoire et sauvegarder ce lien tissé d’or et de respect mutuel entre les architectes du festival et ceux qui y adhèrent.

 C’est donc un grand festival, selon ses promoteurs, qui se nourrit à la source du jazz et l’amour de la musique et un label de qualité aux normes universelles qui n’a rien à envier aux prestigieux rendez-vous du jazz à travers le monde. Ils en veulent pour preuve le nombre d’artistes qui ont tenu à prendre part à l’hommage. Ils viennent de Belgique, de France, de Suisse et d’ailleurs pour partager ces moments de recueillement et témoigner de leur amitié pour Constantine et toute l’Algérie du jazz.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)