Constantine - Séminaires Médicaux


Constantine, Les urologues se concertent

Les journées nationales d’urologie, organisées par la faculté de médecine et la direction de la santé de la wilaya, se sont ouvertes hier en présence du wali, du président de l’APC, des recteurs des universités Emir Abdelkader et Mentouri ainsi que de professeurs et docents. L’auditorium de l’université Emir Abdelkader qui accueillit la nombreuse assistance composée de spécialistes algériens, d’étudiants, et ce en présence de spécialistes français invités pour la circonstance dont l’intervention sera très appréciée de l’assistance.

Prenant tour à tour la parole, le docteur Boukhalkhal, recteur de l’université islamique Emir Abdelkader, et le professeur Aouati cédaient le micro au professeur Dahdouh de l’EHS Daksi qui allait rapidement entrer dans le vif du sujet, traitant d’emblée des pathologies multiples inhérentes aux multiples facettes de l’urologie. «Il nous faut, dit-il, créer des centres de dépistage et tenter très rapidement de combattre dès sa naissance ce véritable fléau qu’est le cancer». Le professeur Oukid et le professeur Lankar, dans la foulée, parleront du cancer de la vessie qui est un cancer fréquent. Il est dominé par les tumeurs urotheliales qui représentent, apprend-on, 95% des tumeurs vésicales. Elles se subdivisent en 2 grandes catégories, selon les orateurs.

Les tumeurs superficielles, celles qui sont limitées à la muqueuse, et les tumeurs infiltrant le muscle dont les comportements évolutifs et la conduite thérapeutique sont différents. Pour cela, devaient conclure les conférenciers, le grade et le stade, qui sont les 2 critères sur lesquels reposent le pronostic et le traitement, doivent être bien définis.

Après que les invités eurent assisté à une remise d’un diplôme d’honneur au docteur Atsamena Mahmoud, urologue, des ateliers de réflexion furent mis en place. Le premier d’entre eux était confié aux soins du professeur Hamid Aberkane. Pendant deux jours vont donc se poursuivre ces travaux où seront abordés d’une manière très exhaustive plusieurs aspects.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)