Constantine - Cybercafés


Constantine, Internet, star des soirées

Aux quatre coins de la ville de Constantine, 30 minutes après la rupture du jeûne, les cafés sont pris d’assaut et ne désemplissent pas jusque tard dans la nuit.

Une tradition bien établie qui n’a rien de surprenant en cette période de Ramadhan, tellement propice aux rencontres entre potes. C’est le même topo chaque soir. Des parties de belotte ou de rami interminables et très conviviales s’y disputent âprement mais dans une ambiance bon enfant dans ces espaces de détente et de loisirs. Cependant, indubitablement, l’on remarque une chose : lors des soirées ramadhanesques, la grande star c’est Internet, via les cybercafés du Vieux-Rocher, où les jeunes consacrent des heures entières à leur hobby, faute de pouvoir en disposer at home. Chacun y trouve son plaisir et il y en a pour tous les goûts entre les accrocs à la boîte e-mail, au chat, au téléchargement des morceaux de musique préférés, aux forums de discussions ou aux jeux sous réseaux, sources de parties palpitantes, etc. Tout un monde auquel nos jeunes prennent de plus en plus part en ouvrant simplement une fenêtre sur leur créneau préféré. Internet célèbre aujourd’hui son 10e anniversaire et il s’impose déjà comme la mégastar du monde des multimédia. En effet, qui peut nier qu’Internet est entré de plain-pied dans nos mœurs. Chez soi, dans certains lieux de travail, dans les organismes de jeunesse, dans les campus universitaires ou dans les cybercafés, il s’impose aujourd’hui comme le média incontournable. Aussi, on peut dire que la souris (entendez par là celle de l’ordinateur) a accouché d’une véritable montagne, sachant que de nos jours, tout l’univers de la communication est bousculé par ce multimédia, d’où les interrogations suivantes : le téléphone traditionnel vit-il aujourd’hui ses derniers moments avec l’avènement des packs Internet ADSL ? La musique se vend-elle autrement en raison du phénomène de téléchargement ? Doit-on revisiter la télévision ?...







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)