Constantine - Divers Hôtellerie, Hôtels, Hébergement


Constantine, Hôtels Accor et Ibis, c’est parti !



Hier tôt dans la matinée, de gros engins sont entrés en action pour dégager toute la surface comprise entre le marché Boumezzou, la station de bus et le square Panis.

Il s’agit du terrassement du terrain d’assiette devant accueillir le projet des deux hôtels de la chaîne internationale Accor et le groupe Mehri. « C’est bien parti nous », dira le maire de Constantine, Ali Mechaar, qui précise que « les travaux n’ont pas commencé dès la fin de juillet, comme prévu, à cause de certains détails qu’il fallait régler. Invité à plus de précisions, le maire de Constantine dira que les promoteurs devaient s’acquitter d’un montant d’environ un milliard de centimes représentant les frais de remplacement d’un transformateur électrique qui gêne le chantier. Chose qui a été finalement réglée, dira notre interlocuteur, pour ajouter que la Sonelgaz va procéder incessamment au remplacement de ce transformateur. Autre détail qui a été réglé, celui de la déviation d’une conduite d’eaux usées. Le président de l’APC nous dira que l’Office national de l’assainissement va également procéder à cette déviation, du moment que les investisseurs se sont acquittés du montant des travaux. M. Mechaar dira que désormais rien ne s’oppose à la réalisation de ce projet qui vient s’intégrer dans un plan d’aménagement plus vaste du site, occupé anciennement par le square Panis et ses dépendances. Notre interlocuteur souligne que les travaux de terrassement ont été engagés pour déblayer toute la partie du terrain qui ne pose pas de problème. Il affirme qu’une entreprise va entrer en action pour procéder à la pose des pieux dans la partie de la zone réputée fragile, car constituée de remblais. La centrale à béton va être d’ailleurs installée dans les prochains jours, dira-t-il.

Ce projet, en maturation depuis plus d’une année, de deux hôtels, l’un de 140 chambres et le second de 160 chambres, réduira à coup sûr le déficit enregistré en matière d’infrastructures hôtelières, déficit qui atteint dans la wilaya 3.000 lits. D’autre part, il s’agira d’établissements de haut standing, ce qui rehaussera la qualité du service offert à Constantine.

Implantés en plein centre-ville, sur le site de l’ex-square Panis, ces deux hôtels occuperont en premier lieu la partie la plus solide du square Panis, au-dessus du versant qui descend vers Ouinet El-Foul. Le maire de Constantine assure que les entreprises concernées par ces projets hôteliers ont procédé à des sondages et des analyses de sol afin d’éviter d’éventuelles « mauvaises surprises », dès lors qu’il s’agit d’une zone où certaines parties doivent être consolidées et servir à des implantations appropriées. Il s’agira d’y placer des espaces verts et les parkings qui accompagneront ces deux hôtels.

Du reste, le projet de construction de ces deux hôtels s’inscrit dans un plan d’aménagement plus vaste intégrant d’autres projets prévus de longue date. Il s’agit, entre autres, du « couloir qui sera réservé au tramway, dont le passage est prévu dans cette partie du centre-ville ». De l’avis du président de la commission d’urbanisme de l’APC de Constantine, M. Benlebdjaoui, que nous avons également approché, «cette zone doit faire l’objet d’un plan audacieux mais bien étudié et bien réfléchi, entrant dans le cadre d’un plan d’ensemble intéressant le centre de Constantine». Enfin, les délais de réalisation pour les deux hôtels ont été fixés à 24 mois à partir de la date de l’ordre de service.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)