Constantine, Formation professionnelle, Focus sur les métiers manuels et de l’artisanat

Satisfaire toute la demande en formation avec le souci constant de réhabiliter les métiers manuels, de l’artisanat ainsi que les spécialités basées sur les technologies nouvelles, a été pour cette rentrée l’essentiel de nos préoccupations. »

En ces quelques mots et à la veille de la rentrée prévue le 16 septembre prochain, Laïch Gasmi, directeur de la formation professionnelle de la wilaya de Constantine, définit la stratégie arrêtée par son département pour l’année en cours. Dans ce canevas, le challenge pour les initiateurs de cette stratégie de formation est de mettre à court et moyen termes sur le marché du travail une main-d’œuvre suffisamment qualifiée devant pouvoir se « vendre » sur un marché national tenté par celle chinoise, cubaine, turque, égyptienne et autres. Pour relever le défi, des mesures idoines ont été prises afin de diversifier et d’augmenter l’offre et les différents modes et types de formation. Ainsi, il est prévu l’ouverture de sections en double brigade, l’utilisation optimale de la charge horaire des formateurs et l’exploitation rationnelle des différents espaces de formation et des équipements technico-pédagogiques. Concernant la réhabilitation et la dynamisation des métiers manuels et de l’artisanat, l’effectif prévisionnel est de 2000 stagiaires. Mais au total, ils seront 18 143 stagiaires, dont 4186 inscrits parmi les effectifs nouveaux, 10 757 reconduits dans leur cursus de formation, 2000 agréés dans le mode de formation à distance via le centre national d’enseignement à distance (CNEPD) et 1200 pris en charge par des écoles agréées. La formation de la femme au foyer n’ayant pas été oubliée, 570 postes lui sont offerts sur l’ensemble des établissements de la wilaya. En outre, 440 postes de formation ont été dégagés pour les postulants aux cours du soir destinés aux fonctionnaires et autres travailleurs. Notre interlocuteur signalera que la direction de l’éducation, en application d’une circulaire interministérielle, a orienté vers le secteur en question, 8044 élèves issus des cycles moyen et secondaire, dont 72 retenus pour le premier palier de l’enseignement professionnel.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)