Constantine - Pieds noirs


CONSTANTINE, Des agences de voyages locales organisent leur séjour, Deux cents pieds-noirs à Constantine.



CONSTANTINE, Des agences de voyages locales organisent leur séjour, Deux cents pieds-noirs à Constantine.

Au cours des deux derniers mois, plus de deux cents ressortissants français ont visité Constantine. Certains le faisaient pour la première fois, d’autres par contre connaissent la ville pour y être nés ou y avoir grandi.

 Pour les enfants de la cité, comme ils aiment se surnommer eux-mêmes, ce séjour est un véritable ressourcement car ces quelques jours passés à Constantine constituent, à leurs yeux, un véritable pèlerinage.

 Principaux organisateurs de tels périples, les agences de voyage semblent désormais avoir investi totalement ce créneau. Les responsables de l’une de ces agences précisent à ce propos qu’il s’agit de pieds-noirs qui viennent à Constantine par groupes allant d’une simple famille de quatre personnes à des arrivées plus massives pouvant atteindre ou dépasser les quarante personnes. Ils ont été entièrement pris en charge depuis leur départ de France à partir des aéroports du Sud-Ouest, du Sud-Est, des régions de Marseille et de Paris. Le prix du voyage a été fixé de manière forfaitaire. Ceux qui avaient vécu à Constantine ont été accompagnés jusqu’à leurs anciennes habitations, «bien reçus et bien accueillis par les occupants actuels», précise-t-on. Les visiteurs de la ville des ponts ont été hébergés durant leur séjour à l’hôtel Cirta et l’hôtel Panoramic, avec pension complète.

 De plus, des circuits ont été programmés vers les sites touristiques de la région. Les pieds-noirs originaires des villes de la région de Constantine (Skikda, El-Harrouch, etc.) ont été accompagnés sur place par les employés de l’agence. A noter, précisent nos interlocuteurs, que même ceux arrivés par l’aéroport d’Alger ont été pris en charge et accompagnés sur Constantine via Béjaïa et le circuit de la côte très touristique du secteur Ziamah Mansouria, Jijel, Constantine.

 Si certains anciens Constantinois acclimatés depuis quarante ans à des températures plus clémentes ont choisi d’opter pour des contrées plus fraîches, d’autres, par contre, retiennent cette destination du coeur en dépit de cette période caniculaire. Il faudra tout de même noter une certaine accalmie pour les mois de juillet et août, mais il est certain que le mois de septembre devrait être celui d’un nouveau regain d’intérêt pour Constantine. Pour les premiers touristes de l’automne, on annonce déjà les réservations fermes de groupes qui arriveront de Marseille via Skikda, pour un séjour prolongé à Constantine. Cela, soulignent les représentants de certaines agences de voyage, augure une saison touristique très chargée, d’autant plus, précise-t-on, que les réservations se font d’une façon très régulière.

 A noter qu’indépendamment de ces voyages organisés, la ville des ponts connaît un flux appréciable de touristes dont beaucoup sont des pieds-noirs, venus en juin pour recueillir les restes de parents morts au pays et dont les dépouilles ont été mises en terre au cimetière chrétien de la ville.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 11835
Posté par : LONNEU Paule
Profession : retraitée
Ville : 17190 ST GEORGES D'OLERON
Pays : France
Date : 26/02/2011
Message : bonjour, pourriez-vous me communiquer les coordonnées de groupes afin de faire ce voyage à Constantine avec d'autres pieds-noirs. je souhaite partir en septembre. Merci de votre réponse



Numéro commentaire : 6809
Posté par : BABOULIN Didier
Profession : AGENT SNCF
Ville : SAINT MARTIN D HERES
Pays : France
Date : 22/09/2010
Message : CHERCHE UN VOYAGE A SETIF , pour voir mes racines Merci par avance